Jean Coutu et Costco attendus sur le podium

Deux détaillants d'importance au Québec publient des résultats trimestriels ce... (Photo: AP)

Agrandir

Photo: AP

Deux détaillants d'importance au Québec publient des résultats trimestriels ce matin: les pharmacies Jean Coutu et les magasins-entrepôts Costco.

De l'avis d'analystes, ils devraient confirmer leur bonne performance en dépit des aléas de l'économie.

«Jean Coutu a sans doute la marque de détail la plus forte au Québec, avec une bonne pénétration de marché dans toutes les régions et un modèle d'affaires de franchises qui génère des flux financiers solides et constants», résument les analystes Irene Nattel et Martin Gravel, de Marchés des capitaux RBC.

Ils anticipent des revenus accrus de 3% à 655 millions lors du plus récent trimestre chez Coutu, à mi-chemin de son exercice 2012-2013.

Côté rentabilité, le bénéfice d'exploitation trimestriel est attendu autour de 75 millions, en hausse de 6,5%. Quant au bénéfice par action, avantagé par le rachat d'actions de l'entreprise, il devrait progresser de 13% à 22 cents.

Ces attentes sont dans la moyenne supérieure relevée par l'agence Bloomberg parmi les analystes qui gardent un oeil sur Coutu.

En contrepartie, certains soulignent les défis qui attendent le détaillant à moyen terme malgré ses résultats avantageux.

Entre autres, l'impact des prochaines étapes de la réforme des prix des médicaments au Québec est plus incertain avec le changement de gouvernement.

Et ce, malgré l'atout dont dispose Coutu avec sa propre filiale de médicaments génériques, Pro Doc, dont la croissance des ventes devrait dépasser 10% pour un troisième trimestre consécutif.

De plus, des analystes s'interrogent sur les prochaines sources de croissance pour Coutu, maintenant que son réseau s'étend dans presque tout le Québec.

L'hypothèse d'une acquisition est considérée par certains, d'autant que le détaillant est très peu endetté.

«Une fois passée la réforme des prix des médicaments, Coutu pourrait reprendre la consolidation du marché en acquérant une chaîne comptant jusqu'à 500 magasins, tout en limitant son endettement avec la revente de son bloc d'actions résiduel (19%) dans Rite-Aid aux États-Unis», suggère Jim Durran, de Barclays Capital.

Costco

Par ailleurs, le géant américain des magasins-entrepôts, Costco Wholesale, dévoile aujourd'hui ses résultats de fin d'exercice, allongé à 53 semaines.

Ils sont attendus en hausse notable dans la foulée des récentes données des ventes au détail aux États-Unis, réconfortantes après la pire récession en trois quarts de siècle.

Aussi, Costco est surveillé en raison de ses parts de marché croissantes parmi les consommateurs les plus recherchés: les familles à revenus moyens et supérieurs ainsi que les petits commerçants à succès.

Aux États-Unis, Costco est considéré comme le troisième détaillant en importance, selon les revenus. Au Canada, Costco est devenu le principal concurrent des supermarchés d'alimentation.

«Costco gagne des parts de marché grâce notamment à sa capacité de vendre certains produits à profit minimal sinon à perte («loss-leaders») parce que l'essentiel de ses profits vient des cartes de membres», explique l'analyste Michael Keara de la firme Morningstar, dans son rapport prévisionnel sur Costco.

Selon les analystes, Costco annoncera des revenus annuels en hausse de 10% environ, au-delà des 98 milliards US. Son bénéfice net (avant impôt) devrait atteindre 2,7 milliards, en hausse de 17%.

Mesure importante dans le commerce de détail: la hausse des ventes de magasins Costco comparables (ouverts depuis plus d'un an) est à 6% aux États-Unis et à 8% parmi ses filiales internationales.

608 magasins

Costco compte 608 magasins et 65 millions de membres-clients dans huit pays, dont les trois quarts aux États-Unis.

Sa plus grosse filiale internationale est au Canada avec 82 magasins, 5 millions de membres-clients et des revenus proches des 14 milliards, selon des estimations d'analystes.

Le réseau canadien de Costco augmente encore de deux ou trois magasins par an. Au Québec, le prochain magasin ouvrira l'an prochain à Lévis; le troisième dans la région de la capitale.

-------------------

RÉSULTATS ATTENDUS

Groupe JEAN COUTU

(2e trimestre de l'exercice 2012-2013)

Revenus: 639 millions (+6%)

Bénéfice par action: 22 cents (+13%)

COSTCO WHOLESALE

(exercice 2011-2012, 53 semaines)

Revenus: 98,7 milliards US (+11%)

Bénéfice par action:

3,86$ US (+17%)

Source: Bloomberg

Partager

La Presse Affaires vous suggère

  • Saison des résultats: les Bourses tiendront-elles?

    Bourse

    Saison des résultats: les Bourses tiendront-elles?

    C'est hier qu'Alcoa a lancé comme à l'habitude la saison des résultats trimestriels aux États-Unis. Même si, dans l'ensemble, les bénéfices ne seront... »

  • TSX: pronostics encourageants chez nous

    Bourse

    TSX: pronostics encourageants chez nous

    Si les augures sont mauvais pour les entreprises américaines alors que débute la saison de publication des résultats du troisième trimestre, les... »

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer