Reitmans ne craint pas l'arrivée de Target au Canada

En bourse

T.RET
Le détaillant de vêtements pour femmes Reitmans (T.RET)... (Photo Reuters)

Agrandir

Photo Reuters

La Presse Canadienne
Montréal

Le détaillant de vêtements pour femmes Reitmans (T.RET) affirme ne pas être trop préoccupé par l'arrivée au Canada du géant américain Target.

Le chef de la direction de Reitmans, Jeremy Reitman, a indiqué jeudi, lors d'une conférence d'investisseurs organisée par la Banque CIBC, que l'entreprise avait par le passé résisté à la concurrence accrue de sociétés américaines, notamment Walmart et Gap.

Les observateurs de l'industrie ont déjà prédit par le passé qu'une augmentation de la concurrence signerait l'arrêt de mort du plus important détaillant canadien de vêtements coté en Bourse, a rappelé M. Reitman.

Le dirigeant a cependant fait remarquer que Reitmans s'était bien tiré d'affaire alors que de populaires chaînes américaines attiraient des consommateurs dans les centres commerciaux et les centres de magasins à grande surface où se trouvent ses établissements.

M. Reitman a même affirmé que sa société «remercie Dieu pour Walmart».

Les magasins de Target prendront la place d'établissements Zellers, lesquels, selon Reitmans, génèrent peu de trafic.

À l'instar de plusieurs détaillants de vêtements, Reitmans a fait face aux défis que représentent un contexte économique difficile ainsi que des prix plus élevés du carburant et des aliments ayant eu pour effet de réduire les achats d'articles jugés non essentiels par les consommateurs.

À la Bourse de Toronto, jeudi après-midi, les actions de Reitmans valaient 12,75 $, en baisse de 25 cents par rapport à leur précédent cours de clôture.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer