Cartes de crédit: les détaillants veulent de nouvelles règles

La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) demande à Ottawa... (Photo La Presse Canadienne)

Agrandir

Photo La Presse Canadienne

La Presse Canadienne

La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) demande à Ottawa de mettre en place un code de conduite renforcé à l'intention de l'industrie des paiements afin que les marchands n'aient plus à payer de frais de transaction lorsqu'ils acceptent les cartes de crédit Visa et MasterCard.

La FCEI a annoncé mardi qu'elle souhaitait l'adoption de nouvelles règles afin de donner davantage de flexibilité aux marchands en ce qui a trait aux modes de paiement adoptés par les consommateurs.

L'organisation, qui regroupe plus de 100 000 entreprises canadiennes, aimerait que le gouvernement fédéral renforce son actuel Code de conduite destiné à l'industrie canadienne des cartes de crédit et de débit de sorte à ce que les marchands puissent refuser les cartes comportant des frais élevés.

La FCEI veut également que les commerçants puissent imposer des frais supplémentaires pour compenser les frais de transaction qui leur sont imposés par certains émetteurs de cartes de crédit lorsque les consommateurs se servent des cartes comportant de multiples avantages.

Le président et chef de la direction de la FCEI a indiqué que les marchands avaient encaissé une hausse de 30 pour cent de leurs coûts depuis deux ans à cause des cartes de crédit haut de gamme.

Cette question a été une source de préoccupation pour le Bureau de la concurrence, qui a estimé en mai que les contrats des cartes Visa et MasterCard permettaient aux deux compagnies de dicter leurs conditions aux marchands.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer