Moins de tarifs douaniers, plus d'économies, dit C.D. Howe

Actuellement, des droits de douane sont imposés pour... (PHOTO FRÉDÉRIC GUIRO, Archives LA PRESSE)

Agrandir

Actuellement, des droits de douane sont imposés pour les biens de plus de 20 $ qui entrent au Canada. Selon C.D. Howe, le gouvernement pourrait économiser entre 127 et 161 millions par année s'il augmentait ce seuil à 80 ou 200 $.

PHOTO FRÉDÉRIC GUIRO, Archives LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Hausser le seuil au-delà duquel les marchandises font l'objet de tarifs douaniers pourrait faire épargner des centaines de millions de dollars aux consommateurs, aux entreprises et même au gouvernement fédéral, selon une étude de l'Institut C.D. Howe publiée aujourd'hui.

Actuellement, ces droits de douane sont imposés pour les biens de plus de 20 $ qui entrent au Canada.

Le gouvernement Trudeau a signalé son intention d'augmenter ce seuil pour refléter davantage ce qui se fait ailleurs dans le monde, dont aux États-Unis, où il peut atteindre 800 $.

Selon C.D. Howe, le gouvernement pourrait économiser entre 127 et 161 millions par année s'il augmentait ce seuil à 80 ou 200 $, et qu'il ne réaffectait pas ailleurs les ressources actuellement destinées à ce niveau de perception.

Les économies pour les consommateurs se chiffreraient entre 156 et 313 millions, et entre 391 et 648 millions pour les entreprises.

L'institut de recherches affirme avoir bénéficié d'un accès sans précédent aux données d'entreprises comme eBay et UPS pour faire cette étude.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

la liste:3762:liste;la boite:318296:box

À lire sur La Presse Affaires

Précédent |

publicité

image title
Fermer