Industrie Canada s'intéresse aux inventeurs du dimanche

Josephine Cochrane a inventé le lave-vaisselle en Illinois,... (PHOTO AP)

Agrandir

PHOTO AP

Josephine Cochrane a inventé le lave-vaisselle en Illinois, en 1886. Elle a fabriqué d'autres machines pour ses amis, créant au fil des années une entreprise qui fait aujourd'hui partie du géant Whirlpool.

Dean Beeby
La Presse Canadienne
OTTAWA

Le gouvernement fédéral souhaite exploiter les talents des inventeurs de sous-sol, et faire de leurs bricoles des produits de consommation innovants.

Un récent sondage mené pour le compte d'Industrie Canada révèle que près de 13 % des Canadiens sont, à leurs heures, des «inventeurs privés», qui ont amélioré les biens de consommation ou encore créé de nouveaux produits au cours des trois dernières années.

D'autres études - menées aux États-Unis et ailleurs -, ont permis de recenser un nombre semblable d'inventeurs du dimanche, qui sont perçus comme un véritable bassin de talents qui devraient être courtisés par les sociétés de produits de consommation soucieuses d'engranger de nouveaux profits.

«Les innovations de consommateurs révélées par des chercheurs à l'étranger couvrent une multitude de secteurs, dont les logiciels, les jeux vidéo, l'équipement sportif et automobile», indique-t-on dans un résumé d'Industrie Canada.

«Ces consommateurs ont, de leur propre chef, partagé leurs innovations avec d'autres consommateurs ou des producteurs, ou encore se sont eux-mêmes transformés en entrepreneurs.»

Par ailleurs, l'une des principales études dans le domaine, publiée en 2011 par le chercheur Eric von Hippel du MIT à Cambridge, dans le Massachusetts, exhorte les entreprises à accorder davantage d'attention à ces inventeurs occasionnels.

Les sociétés devraient inviter leurs propres créateurs à regarder ces inventeurs avec un regard neuf, plutôt que de les considérer comme des amateurs, soulignait le professeur von Hippel.

Industrie Canada a versé 80 000 $ à la firme de sondage Ekos Research Associates afin de déterminer le nombre de Canadiens à travailler dans l'ombre sur les produits de demain. Ekos en a interrogé environ 1000 d'entre eux.

La plupart de ces inventeurs canadiens sont de jeunes hommes détenant un diplôme en science, et ceux qui ont immigré au Canada provenaient principalement des États-Unis ou de l'Asie du Sud-Est. De façon générale, les créateurs travaillaient en solo et pratiquement aucun d'entre eux n'a breveté son invention, n'en faisant un usage que personnel.

«La plupart des consommateurs ont mis au point leurs innovations dans une période de temps relativement courte, soit en moyenne 30 heures, et six sur dix ont déboursé de l'argent pour faire développer leur invention», indique le rapport d'Industrie Canada.

Le sondage d'Ekos s'intègre dans un projet plus large visant à encourager le développement de produits à travers les innovations de consommateurs, incluant «l'élaboration de loi, l'élargissement de programmes et des systèmes de réglementations standards», a soutenu Industrie Canada. Le porte-parole Michel Cimpaye a écrit dans un courriel que le ministère avait l'intention de «comparer les résultats canadiens à des sondages semblables menés dans d'autres pays».

L'histoire est truffée d'inventions lancées par des créateurs du dimanche, qui ont généré des millions de dollars en revenus. Le lave-vaisselle, inventé par une propriétaire aisée de l'Illinois en 1886, est du nombre. Josephine Cochrane souhaitait éviter que sa vaisselle ne s'ébrèche lorsque ses serviteurs la nettoyaient. Elle a fabriqué d'autres machines pour ses amis, créant au fil des années une entreprise qui fait aujourd'hui partie du géant Whirlpool.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer