Rio Tinto veut réduire sa pollution

Une vue aérienne du complexe métallurgique de Rio... (Photo fournie par Rio Tinto Fer et Titane)

Agrandir

Photo fournie par Rio Tinto Fer et Titane

Une vue aérienne du complexe métallurgique de Rio Tinto Fer et Titane à Sorel.

(SOREL-TRACY) Rio Tinto Fer et Titane (RTFT), l'un des importants pollueurs industriels au Québec, investit 107 millions de dollars à son complexe métallurgique de Sorel-Tracy afin de réduire ses émissions de dioxyde de soufre (SO2) et de poussière de charbon dans l'atmosphère.

L'investissement confirmé jeudi fait partie de l'enveloppe de 800 millions annoncée en 2011 pour la modernisation et l'expansion des installations de RTFT, tant du côté de la mine de Havre-Saint-Pierre (200 millions) que du complexe industriel de Sorel-Tracy et Saint-Joseph-de-Sorel (600 millions).

Selon les déclarations de la société, l'usine de RTFT a émis 10 883 tonnes de dioxyde de soufre en 2010, soit 6,6% du total québécois, et 9087 tonnes en 2011 - une baisse principalement due à un minerai moins riche en soufre.

Une ville durement touchée

C'est ainsi que le secteur de Saint-Joseph-de-Sorel, qui accueille aussi d'autres industries, subit l'une des plus mauvaises qualités de l'air au Québec. En 2009 (dernières données disponibles au ministère de l'Environnement du Québec), on a recensé 82 jours où la qualité de l'air était réputée mauvaise à Saint-Joseph-de-Sorel, deuxième pire score de la province.

«C'est un procédé industriel qui a de l'impact sur l'environnement, concède le président de RTFT au Canada, Dominique Bouchard. Mais on est capable de réduire notre impact au fil du temps.»

RTFT s'est engagé auprès du gouvernement à réduire de 60% ses émissions de dioxyde de soufre à Sorel d'ici 2015. C'est la cible que devrait permettre d'atteindre une nouvelle usine de récupération de SO2, qui sera bâtie au coût de 85 millions et qui devrait être en service à la fin de 2014.

En 2011, Québec a resserré les normes de qualité de l'air, par l'entremise du Règlement sur l'assainissement de l'atmosphère. Pour respecter les nouvelles normes, RTFT installera de nouveaux systèmes de captation de poussière, au coût de 22 millions. Ces systèmes devraient être en place l'été prochain et réduiront de 80% les émissions de poussières de charbon.

«Ça faisait longtemps qu'on attendait cette nouvelle, a dit jeudi le maire de Saint-Joseph-de-Sorel, Olivar Gravel. On est très content.»

Rio Tinto Fer et Titane est le plus important producteur de dioxyde de titane au monde. Ce composé sert surtout à la fabrication de pigment de titane, qui donne la couleur blanche à une foule de produits. RTFT fabrique aussi des produits d'acier.

RTFT, qui compte 1800 employés à Sorel-Tracy, prévoit y augmenter sa capacité de production de 40 à 50% d'ici 2015. C'est du minerai de Madagascar, plus concentré que celui de Havre-Saint-Pierre, qui sera la source principale de cette croissance.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer