Les Canadiens de la génération Y dépensent plus que leurs aînés

Les membres de la génération Y dépensent davantage que les générations... (Photo: Reuters)

Agrandir

Photo: Reuters

La Presse Canadienne
Markham, Ontario

Les membres de la génération Y dépensent davantage que les générations précédentes sur le marché des produits de luxe en ce qui a trait aux vêtements, aux voyages et aux restaurants, conclut une nouvelle étude.

Selon le coup de sonde de la division Business Insights d'American Express, le marché canadien du luxe se montre plus résilient que ceux de l'Europe et des États-Unis et il est dominé par la demande de plus jeunes personnes.

Les résultats, basés sur les données de dépenses de 2009 à 2011, portent à croire que le marché canadien du luxe a été moins touché lors de la crise économique et s'est remis sur pied plus rapidement qu'au sud de la frontière ou de l'autre côté de l'Atlantique.

L'étude précise que les marchés européen et américain n'ont pas encore renoué avec leurs niveaux de dépenses pré-récession, tandis que les dépenses pour des objets et services de luxe au Canada ont augmenté depuis 2009.

Les dépenses de luxe des jeunes Canadiens ont progressé plus rapidement pendant cette période que celles des personnes plus âgées.

Les membres de la génération Y - que le rapport identifie comme les personnes nées à partir de 1983 -, ont déboursé 33% de plus pour des vêtements de luxe de 2009 à 2011, ont augmenté leurs dépenses de voyages de 74% et ont allongé 102% de plus dans des grands restaurants.

Pendant ce temps, les générations plus âgées, dont la présence était autrefois plus marquée sur le marché du luxe, ont vu leurs dépenses croître moins rapidement pendant cette même période.

Les Canadiens de la génération X, nés entre 1965 et 1982, ont dépensé 33% de plus pour des vêtements de luxe, 15% de plus pour les voyages et 31% de plus dans de grands restaurants, selon le rapport.

La croissance des dépenses de luxe des baby-boomers, nés entre 1946 et 1965, a été de 24% pour les vêtements, de six pour cent pour les voyages et de 15 pour cent dans les restaurants. Les dépenses de luxe des aînés ont grimpé de 2% pour les vêtements, ont reculé de 3% pour les voyages et ont diminué de 1% dans les restaurants.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer