Entente de principe approuvée à l'usine GM d'Ingersoll

La grève à l'usine General Motors d'Ingersoll, en... (Photo Chris Helgren, REUTERS)

Agrandir

La grève à l'usine General Motors d'Ingersoll, en Ontario, aura duré quatre semaines.

Photo Chris Helgren, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
INGERSOLL, Ontario

Les travailleurs de l'usine CAMI de General Motors à Ingersoll, en Ontario, ont approuvé lundi l'entente de principe conclue à la semaine dernière, ce qui met fin à une grève de quatre semaines.

L'entente de principe avait été conclue vendredi et le syndicat Unifor, qui représente 2500 des 2800 travailleurs affectés, avait recommandé son approbation.

Selon le syndicat, près de 86 % des travailleurs de l'assemblage et 79 % des travailleurs spécialisés ont voté pour l'accord. Environ 2400 travailleurs ont voté.

Le président de la division CAMI pour la section locale 88, Mike Van Boekel, a indiqué que les employés obtiendraient des hausses de salaire de 4 % au cours de l'entente de quatre ans, ainsi qu'une prime de signature de 6000 $ et de primes annuelles de 2000 $ à Noël.

Même si GM ne s'est pas engagé à faire des investissements précis dans l'usine CAMI, celle-ce restera le principal centre de production du véhicule utilitaire sport Equinox, avec trois quarts de travail.

M. Van Boekel a précisé que le constructeur automobile serait forcé de payer 300 millions de dollars pour toute coupe d'emplois à venir. Environ 400 travailleurs sont actuellement mis à pied.

GM avait menacé, la semaine dernière, de transférer une plus grande partie de la production vers le Mexique si une entente n'était pas conclue rapidement.

Les grévistes reprendront leur travail à compter de 23 h lundi.




publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer