Les investissements du secteur automobile canadien ont chuté depuis la récession

Dans son nouveau rapport, DesRosiers affirme que les... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Dans son nouveau rapport, DesRosiers affirme que les dépenses en immobilisations pour l'industrie canadienne de la construction d'automobiles se sont établies à 1,2 milliard de dollars par année depuis 2010.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
TORONTO

Il n'existe «aucune indication soutenue» permettant de croire que les constructeurs automobiles du Canada vont renouer avec les niveaux de dépenses en immobilisations qui prévalaient avant la récession, soutient un nouveau rapport.

Selon la firme DesRosiers Automotive Consultants, le transfert d'investissements du Canada vers le Mexique et le sud des États-Unis est déjà bien documenté.

Dans son nouveau rapport, DesRosiers affirme que les dépenses en immobilisations pour l'industrie canadienne de la construction d'automobiles se sont établies à 1,2 milliard de dollars par année depuis 2010.

Cela représente une baisse par rapport aux dépenses de 2,3 milliards par année qui prévalaient en moyenne de 2000 à 2009. Cette période comprenait une importante récession qui a lourdement touché les constructeurs automobiles.

Selon DesRosiers, les fabricants de pièces et d'accessoires ont aussi réduit leurs dépenses en immobilisations à 565,9 millions, comparativement à 887,7 millions avant la récession.

Cependant, les investissements des fabricants de bennes de camion et de caravanes ont augmenté pour atteindre en moyenne 82,7 millions par année depuis 2010, comparativement à 52,7 millions entre 2000 et 2009.




publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer