Tesla dans le rouge mais en «bonne voie» pour produire sa Model 3

Le groupe dirigé par le milliardaire Elon Musk... (PHOTO FOURNIE PAR TESLA)

Agrandir

Le groupe dirigé par le milliardaire Elon Musk assure dans son communiqué être toujours «en bonne voie pour démarrer en juillet une production limitée» pour sa Model 3.

PHOTO FOURNIE PAR TESLA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Tesla est repassé dans le rouge au quatrième trimestre, alors qu'il continue de préparer le lancement au deuxième semestre de sa nouvelle voiture Model 3 et qu'il vient de racheter le producteur d'électricité solaire SolarCity.

Le constructeur américain de véhicules électriques avait dégagé le deuxième bénéfice net de son histoire au troisième trimestre (22 millions de dollars), mais il a de nouveau accusé une perte nette de 121 millions de dollars sur les trois derniers mois de l'année.

Sur l'ensemble de 2016, la perte a été ramenée à 675 millions de dollars, contre 889 millions l'année précédente.

Le chiffre d'affaires de son côté s'est avéré meilleur que prévu: il s'est envolé de 88% à 2,28 milliards de dollars au quatrième trimestre (contre 2,18 milliards attendus en moyenne par les analystes) et de 73%, à 7 milliards, sur l'ensemble de l'année.

Le groupe dirigé par le milliardaire Elon Musk assure dans son communiqué être toujours «en bonne voie pour démarrer en juillet une production limitée» pour sa Model 3, qui sera moins coûteuse que ses actuels véhicules et est ainsi censée lui ouvrir le marché grand public.

La production de cette berline milieu de gamme devrait ensuite accélérer graduellement et dépasser 5000 véhicules par semaine dans le courant du quatrième trimestre, puis 10 000 véhicules au courant de 2018.

En attendant, Tesla compte livrer au premier semestre entre 47 000 et 50 000 exemplaires de ses deux actuels modèles haut de gamme, la berline Model S et la Model X.

Le groupe ne fait pas de prévision pour l'ensemble de l'année 2017, mais ses dirigeants ont confirmé lors d'une téléconférence avec des analystes l'objectif de produire 500 000 voitures par an en 2018 et 1 million d'ici 2020.

Tesla a parallèlement annoncé mercredi le départ de son directeur financier, Jason Wheeler. Il va être remplacé par Deepak Ahuja, qui avait déjà occupé le poste pendant sept ans entre 2008 et 2015.

A côté de sa production automobile, Tesla s'efforce de se diversifier dans l'énergie, avec notamment l'acquisition bouclée mi-novembre de SolarCity ou une usine géante (gigafactory) dans le Nevada qui a commencé début janvier à produire des batteries.

Ses activités de production et de stockage d'énergie ont notamment généré 131 millions de dollars de revenus pour le groupe au quatrième trimestre.

Dans les échanges électroniques suivant la clôture de Wall Street, l'action Tesla gagnait 1,51% à 277,65 dollars vers 19 h 40.

Le cours de Bourse est actuellement tout près de ses records, permettant à la capitalisation boursière de Tesla de se rapprocher de celle d'un acteur historique du secteur automobile comme Ford (environ 44 milliards de dollars contre 50 milliards mercredi à la clôture).




publicité

publicité

publicité

Blogues >

Blogues >

Le blogue immobilier

Le blogue immobilier

Merci, bonsoir

publicité

image title
Fermer