Le fondateur des Travailleurs canadiens de l'automobile est mort

Bob White en 1992... (Photo John Felstead, archives PC)

Agrandir

Bob White en 1992

Photo John Felstead, archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

L'ancien leader syndical Bob White, qui a contribué à la création des Travailleurs canadiens de l'automobile (TCA), est mort.

La fondation de ce syndicat découle d'une scission avec son pendant américain au milieu des années 1980.

M. White a été le président fondateur des TCA de 1985 à 1991, soit durant la période où le regroupement syndical était au sommet de sa puissance et représentait les Canadiens travaillant pour de grandes entreprises américaines de l'automobile.

Après son passage chez les TCA, M. White a été président national du Congrès du travail du Canada, qui rallie sous son giron la plupart des grandes centrales syndicales du pays.

Le décès de l'ex-leader syndical a été annoncé par Unifor, organisation née en 2013 de l'alliance entre les TCA et le Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier.

Dans un communiqué, Unifor affirme que Bob White a négocié «des contrats sans précédent avec les trois géants de Detroit» et a joué un rôle central dans la lutte contre l'Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA).

«Bob était un vrai anticonformiste au sein du mouvement syndical canadien», a déclaré le président national d'Unifor, Jerry Dias. «Le Canada est devenu plus fort et plus équitable grâce à l'héritage de Bob White. (...) Bob était un pionnier qui s'est battu non seulement pour le syndicat, mais aussi pour la justice sociale.»




publicité

publicité

publicité

publicité

la liste:3762:liste;la boite:318296:box

À lire sur La Presse Affaires

Précédent |

publicité

image title
Fermer