GM veut investir 2,9 milliards au Brésil jusqu'en 2018

Avec ces nouveaux fonds, GM assure qu'il aura... (PHOTO ASSOCIATED PRESS)

Agrandir

Avec ces nouveaux fonds, GM assure qu'il aura investi près d'un milliard de dollars en moyenne par an au Brésil lors de la décennie en cours.

PHOTO ASSOCIATED PRESS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

Le constructeur automobile américain General Motors (GM) va investir environ 2,9 milliards de dollars au Brésil jusqu'en 2018, a-t-il annoncé jeudi dans un communiqué.

Ces fonds sont destinés au développement de nouveaux produits ainsi qu'à la formation des personnels locaux, a précisé le premier groupe automobile américain.

La marque Chevrolet concentrera le plus d'attentions, souligne GM, expliquant vouloir améliorer les technologies équipant les véhicules fabriqués sous cette marque historique.

GM s'engage à recourir davantage aux fournisseurs de pièces détachées locaux pour ses véhicules fabriqués dans le pays.

Avec ces nouveaux fonds, GM assure qu'il aura investi près d'un milliard de dollars en moyenne par an dans le pays lors de la décennie en cours.

Comme les autres grands constructeurs automobiles, le groupe de Détroit (nord-est) a fait des pays émergents l'un de ses principaux relais de croissance.

Mais l'ensemble du secteur essuie un gros coup d'arrêt au Brésil depuis le début de l'année.

De janvier à juin, pratiquement toutes les usines automobiles ont adopté des mesures pour freiner la hausse de leurs stocks, une situation qui pourrait s'aggraver si la crise argentine se poursuit.

General Motors a par exemple opté pour une mise à pied conservatoire d'une partie des 1800 ouvriers de l'usine de Taubaté (État de Sao Paulo également).

Les ventes de véhicules au Brésil ont chuté de 7,6% sur un an au premier semestre, tandis que les exportations ont plongé de 35%.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer