Bénéfice net en baisse de 13,3 % pour Kia

Le constructeur automobile sud-coréen Kia, filiale de Hyundai, a annoncé... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
SÉOUL

Le constructeur automobile sud-coréen Kia, filiale de Hyundai, a annoncé vendredi une baisse de 13,3 % de son bénéfice net au deuxième trimestre, malgré une progression de ses ventes.

Sur la période d'avril à juin le deuxième constructeur sud-coréen a dégagé un bénéfice net d'un peu plus de 1000 milliards de wons (environ 1,05 milliard de dollars), mais a amélioré ses ventes sur un an de 4,3 %, selon un communiqué de la société.

Le résultat opérationnel trimestriel a chuté de 31,7 % sur un an à 769,7 milliards de wons (environ 807 millions de dollars).

«Alors que les exportations représentent 75 % de notre chiffre d'affaires, la rentabilité du groupe a été lourdement plombée par la persistance d'un won fort», a expliqué Kia.

La devise sud-coréenne s'est appréciée de plus de 8 % pour atteindre son plus haut niveau depuis six ans face au dollar durant le trimestre.

Un won fort rend plus chères les voitures sud-coréennes à l'exportation et réduit la valeur des bénéfices réalisés à l'étranger, lorsque les groupes les rapatrient en Corée.

La popularité de la nouvelle gamme Kia à l'étranger et une maitrise efficace des coûts de marketing ont toutefois limité la casse, selon le groupe.

Pour le second semestre, la société avertit qu'elle sera confrontée à une concurrence accrue et aux incertitudes pesant sur l'économie mondiale.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

la liste:3762:liste;la boite:318296:box

À lire sur La Presse Affaires

Précédent |

publicité

image title
Fermer