Volvo creuse ses pertes

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La marque a vendu 209 000 véhicules sur ces... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

PHOTO REUTERS

La marque a vendu 209 000 véhicules sur ces six mois, soit 6% de moins qu'un an auparavant.

Agence France-Presse
STOCKHOLM

Le constructeur automobile suédois Volvo (groupe Geely) a creusé ses pertes au premier semestre, ses parts de marché reculant partout sauf en Chine et en Suède.

La perte nette au premier semestre a été presque triplée, à 778 millions de couronnes (124 millions de dollars CAN), tandis que le chiffre d'affaires reculait de 13% à 56,364 milliards de couronnes (8,97 milliards).

La marque a vendu 209 000 véhicules sur ces six mois, soit 6% de moins qu'un an auparavant.

Volvo Car Group, qui avait réalisé un bénéfice opérationnel (EBIT) au premier semestre 2012, est passé dans le rouge un an plus tard. Pourtant, le groupe a affirmé dans un communiqué que ce résultat «a été conforme à l'objectif du groupe de parvenir à un équilibre opérationnel sur l'année entière».

Volvo, qui a vu ses difficultés constamment empirer depuis la reprise par le chinois Geely en 2010, voit ses parts de marché s'effriter encore.

En Chine, la comparaison reste faussée par la surévaluation des ventes en 2011 et la sous-estimation de celles de 2012 par les concessionnaires. La Suède est l'autre pays dans lequel la part de marché progresse.

Mais en dehors de ces deux pays, cette part de Volvo recule partout. Aux États-Unis, plus grand marché national de la marque, elle est tombée à 0,40% (contre 0,46% au premier semestre 2012), et en Europe à 1,78% (contre 1,87%).

«Des ventes plus élevées sont projetées au second semestre de cette année, et il est prévu une incidence positive du programme de réductions des coûts lancé en 2012», a affirmé Volvo.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer