Bon début d'année pour les ventes d'autos aux États-Unis

Agence France-Presse
New York

Les constructeurs automobiles américains ont bien démarré 2013 avec des ventes en nette hausse le mois dernier après une bonne année 2012, Ford et Chrysler affichant même un record pour janvier depuis respectivement 5 et 7 ans.

Le numéro un du secteur aux États-Unis, General Motors a annoncé vendredi des ventes en progression de 16% à 194 699 unités pour janvier, avec notamment un bond de 47% pour sa marque de luxe Cadillac, qui amorce ainsi une reprise alors que ses ventes étaient en déroute depuis des mois.

«L'année commence bien pour General Motors», a commenté Kurt McNeil, vice-président des ventes pour les États-Unis, qui salue «une économie qui croît combinée à de formidables nouveaux produits».

Ford a enregistré un bond de 22% de ses ventes aux États-Unis à 166 501 unités, son meilleur mois de janvier depuis sept ans, tiré par les citadines et les berlines et les utilitaires.

«Ford commence bien l'année avec des ventes record pour la berline Fusion et du SUV Escape», a commenté Ken Czubay, directeur des ventes du constructeur de Dearborn, au Michigan.

«Notre investissement dans les véhicules nouveaux et économes en carburant, y compris équipés de nos moteurs EcoBoost ou hybrides, continue à porter ses fruits», a-t-il ajouté.

Le numéro trois américain Chrysler, filiale de l'italien Fiat, a pour sa part annoncé une progression des ventes de 16% sur un an à 117 731 unités, tirées par la marque Dodge qui a enregistré une croissance de 37%, la petite Fiat 500 ayant également affiché une bonne performance (+31% à 2503 unités).En revanche, la marque de gros 4x4 Jeep a vu ses ventes reculer de 4% le mois dernier.

La voiture compacte Dodge Dart, dont les ventes étaient décevantes depuis son lancement en juin, ont généré leur meilleures ventes mensuelles en janvier (+17%).

«C'est une bonne semaine pour Chrysler», s'est félicité le directeur des ventes Reid Bigland, alors que le constructeur, qui avait dû faire faillite en 2009 au plus fort de la crise du secteur aux États-Unis, a publié mercredi un bénéfice quasi décuplé à 1,7 milliard de dollars pour 2012.

Les ventes de la filiale de Fiat ont parallèlement bondi de 20% sur l'ensemble de l'année 2012 dans le monde.

Le groupe allemand Volkswagen, numéro trois mondial et qui vise la première place d'ici 2018, a pour sa part affiché des ventes en hausse de 7% le mois dernier à 29 018 unités aux États-Unis.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer