Forte hausse des ventes de GM, Ford et Chrysler en mai

Sur le même thème

Agence France-Presse
New York

GM, Ford et Chrysler ont tous affiché de belles hausses de leurs ventes de véhiculent sur le marché américain durant le mois de mai.

Le numéro deux américain, Ford, a annoncé vendredi une progression tirée par ses véhicules lourds.

Chez Chrysler (contrôlé par l'italien Fiat), la hausse des ventes s'est ressentie dans toutes les marques. Pour Chrysler, c'est un 26e mois d'affilée de hausse des ventes et un 12e mois d'affilée de hausse d'au moins 20% sur un an.

La marque Fiat avec son emblématique petite citadine Fiat 500, lancée l'an dernier aux États-Unis, «a enregistré un record de ventes pour le quatrième mois consécutif et un gain de 128% sur un an».

«Malgré une énorme incertitude économique mondiale, les nouvelles ventes de voitures aux États-Unis continuent à gagner en vitesse», a commenté Reid Bigland, directeur général de la marque Dodge et directeur des ventes aux États-Unis.

«Nous sommes en train d'ajouter des capacités de production aussi rapidement que possible pour répondre à la forte demande pour nos produits», dit-il.

Les ventes du mois de mai aux États-Unis:

GM: +11% à 245 256 véhicules

Ford: +13% à 216 267 véhicules

Chrysler: +23% à 150 041 véhicules

Les chiffres chez Toyota

Le constructeur japonais Toyota, redevenu numéro un mondial après deux années noires, a continué d'afficher des ventes en progression aux États-Unis en mai où il a écoulé 202 973 véhicules, soit un rebond spectaculaire de 87,3% sur un an.

C'est toutefois moins que ne l'attendait le site spécialisé Edmunds.Com, qui anticipait 205 391 unités.

La comparaison avec mai 2011 est favorable car l'an dernier à la même époque le constructeur se débattait avec de graves problèmes de production et de logistique découlant du tremblement de terre de mars au Japon.

GM à Oshawa

Le syndicat des Travailleurs canadiens de l'automobile affirme par ailleurs vendredi que General Motors a décidé de fermer son usine consolidée d'Oshawa, en Ontario.

L'usine fermerait ses portes d'ici juin 2013, entraînant possiblement 2000 mises à pied.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer