Baisse des ventes chez GM, hausse chez Ford, envolée chez Chrysler

Les ventes des constructeurs automobiles américains ont suivi une tendance... (AFP)

Agrandir

AFP

Les ventes des constructeurs automobiles américains ont suivi une tendance hétérogène en janvier aux États-Unis avec une baisse de régime du numéro un General Motors (GM), une hausse chez Ford et une envolée chez Chrysler.

GM, premier constructeur mondial, a annoncé mercredi que ses ventes avaient baissé de 6% au mois de janvier aux États-Unis, à 167 962 véhicules.

Ce recul a été ressenti par les quatre enseignes du groupe (Chevrolet, GMC, Buick et Cadillac), mais s'est limité à un effritement de 1% pour sa principale marque, Chevrolet, contre une chute de 29% pour la marque haut de gamme Cadillac.

Le constructeur a notamment pâti d'une chute de 18% des ventes de véhicules lourds, y compris les pick-up, les camionnettes et les gros 4X4.

Il a en revanche noté une hausse des ventes de petites voitures, tout comme son concurrent Ford, numéro deux du marché américain, qui a fait valoir que «les petits véhicules avaient connu une plus forte demande».

«Nous ne sommes pas du tout déçus» du repli des ventes a assuré Don Johnson, l'un des responsables des ventes de GM, lors d'une conférence téléphonique mercredi, ajoutant que ces chiffres étaient «meilleurs que les attentes» des analystes et que le groupe continuait d'être «optimiste pour 2012».

Il a relativisé la mauvaise performance de Cadillac. «Il y a eu de fortes ventes de voitures de luxe en fin d'année et ce n'est donc pas une surprise de les voir se replier» en début d'année, a-t-il expliqué, notant que le segment des voitures de luxe aux États-Unis a été «plutôt mauvais» pour l'ensemble du secteur.

«GM a pâti d'une comparaison difficile avec janvier 2010, mois où les ventes avaient été dopées par des offres promotionnelles», a remarqué Michelle Krebs, analyste du site internet spécialisé Edmunds.com.

Ford a de son côté enregistré une hausse de 7% de ses ventes le mois dernier à 136 710 unités, porté par une hausse de 8% des ventes de sa marque éponyme à 131 589 unités, et malgré une chute de 8% pour sa marque haut de gamme Lincoln.

Le troisième constructeur américain, Chrysler, a vendu 101 149 unités le mois dernier, continuant sur sa lancée des mois précédents.

Dans un communiqué, le constructeur contrôlé par l'Italien Fiat se félicite des «meilleures ventes enregistrées pour un mois de janvier depuis 2008», de son «22e mois d'affilée de hausse de ventes, et du huitième de suite avec une croissance de plus de 20%».

La hausse des ventes a été observée pour les quatre marques du groupe (Ram, Dodge, Chrysler, Jeep) et en particulier pour Chrysler (+81%).

«Nous avons frappé un grand coup pour commencer l'année», a commenté Reid Bigland, l'un des dirigeants du constructeur, cité dans un communiqué.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer