GM: profits en baisse mais supérieurs aux attentes

En bourse

GM
«Nous avons réalisé un bon trimestre grâce à... (Photo: Paul Sancya, AP)

Agrandir

Photo: Paul Sancya, AP

«Nous avons réalisé un bon trimestre grâce à notre position de numéro un en Amérique du Nord et en Chine, où nous avons vu à la fois nos ventes et notre part de marché augmenter cette année», a commenté le PDG Dan Akerson dans un communiqué.

Le constructeur automobile américain General Motors (GM) a enregistré une baisse de 12% sur un an de son bénéfice au troisième trimestre alors que les difficultés continuent en Europe, mais a malgré tout dépassé les attentes de Wall Street.

Le bénéfice net part du groupe est ressorti à 1,7 milliard de dollars de dollars contre 2,0 milliards un an plus tôt.

Le bénéfice par action ressort à 1,03 dollar, alors que les analystes tablaient en moyenne sur 96 cents, d'après un communiqué mercredi.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 7% à 36,7 milliards de dollars, conforme aux prévisions des analystes.

L'action perdait 7,39% à 23,19 dollars dans les échanges électroniques avant l'ouverture de la Bourse de New York, vers 8h50.

«Nous avons réalisé un bon trimestre grâce à notre position de numéro un en Amérique du Nord et en Chine, où nous avons vu à la fois nos ventes et notre part de marché augmenter cette année», a commenté le PDG Dan Akerson dans un communiqué.

Il a toutefois estimé que son groupe avait encore du travail à faire pour améliorer ses économies d'échelle et ses marges partout dans le monde.

Les résultats du constructeur sont tirés par les activités en Amérique du Nord, qui ont dégagé un bénéfice avant intérêts et impôts de 2,2 milliards de dollars, en très légère hausse de 100 millions de dollars sur un an.

Les activités en Europe restent le talon d'Achille du groupe, qui y a perdu 300 millions de dollars avant impôts et intérêts au troisième trimestre, une perte cependant réduite de moitié sur un an.

La division GM International, qui concentre les activités asiatiques, a dégagé 400 millions de dollars de bénéfices avant intérêt et impôts, en forte baisse de 20%, tandis que la division sud-américaine a atteint l'équilibre.

Pour le quatrième trimestre, le groupe table sur un bénéfice avant impôts et intérêts stable sur un an, mais avertit qu'il s'attend à une poursuite des «difficultés en Europe».

Il prévient aussi que contrairement aux annonces précédentes, il n'atteindra pas l'équilibre en Europe avant intérêts et impôts et charges de restructurations d'ici la fin de l'année, «en raison de conditions économiques qui se dégradent».

Le groupe revendique une part de marché de 19,7% aux États-Unis contre 18,3% il y a un an. Elle est restée stable à 8,8% en Europe contre 8,9% un an plus tôt et a augmenté à 9,4% en Asie contre 8,7% à la même période en 2010, tout comme en Amérique du Sud (12% contre 11%).

Enfin, GM prévoit d'enregistrer au quatrième trimestre un gain exceptionnel de 800 millions de dollars lié à un fonds d'assurance santé au Canada (Canadian Health Care Trust).

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer