GM pourrait bloquer l'acquisition de Saab par des Chinois

Le constructeur automobile américain General Motors (GM) pourrait s'opposer à... (Photo Reuters)

Agrandir

Photo Reuters

Le constructeur automobile américain General Motors (GM) pourrait s'opposer à la vente de Saab aux chinois Pang Da et Youngman, estimant que la transaction soulève plus de questions qu'elle n'en résout.

«GM ne serait pas en mesure de soutenir un changement dans la propriété de Saab qui aurait un impact négatif sur les relations existantes en GM en Chine ou toucher négativement d'autres façons les intérêts de GM dans le monde», a indiqué un porte-parole de GM, Jim Cain, dans un communiqué adressé à l'AFP samedi.

Le propriétaire de Saab, Swedish Automobile, avait annoncé le 28 octobre que les chinois Pang Da et Youngman allaient racheter la totalité de Saab Automobile pour 140 millions de dollars.

Le protocole d'accord doit encore être approuvé par différentes autorités compétentes et il est valable jusqu'au 15 novembre, avait indiqué Swedish Automobile. L'accord de GM est une condition nécessaire à ce que la transaction soit bouclée, selon le constructeur américain, qui a indiqué qu»il avait «beaucoup de questions sans réponse».

GM a aussi fait savoir qu'il était «tout à fait ouvert» à la poursuite des discussions.

GM, qui avait cédé en 2010 sa filiale Saab à Spyker, devenu Swedish Automobile, en possède toujours des actions préférentielles mais surtout garde des relations contractuelles importantes avec son ancienne filiale, dont il est un fournisseur, notamment en termes de propriété intellectuelle.

GM est aussi le constructeur qui vend le plus de voitures en Chine, premier marché automobile mondial.

Le projet de reprise de Saab, qui doit également recevoir l'aval des créanciers, est considéré comme le plan de la dernière chance pour Saab qui ne paie plus ses fournisseurs depuis de nombreux mois et a dû interrompre totalement sa production en juin.

Un premier accord conclu avec le distributeur Padang et le constructeur Youngman en juin prévoyait seulement l'acquisition d'un peu plus de la moitié de l'entreprise. Une acquisition à 100% change la donne, selon GM.

Il est désormais prévu que Youngman détiendra 60% des parts de Saab, et Pang Da, les 40% restants. Ils ont prévu d'injecter 854 millions de dollars de trésorerie, dans l'objectif d'un retour aux bénéfices en 2014.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

  • Saab passe aux mains d'intérêts chinois

    Automobile

    Saab passe aux mains d'intérêts chinois

    Deux compagnies chinoises ont conclu une entente de principe pour l'achat du fabricant automobile suédois Saab, moyennant une somme d'environ 141... »

  • Saab à la merci de ses créanciers

    Automobile

    Saab à la merci de ses créanciers

    La justice suédoise a refusé jeudi d'octroyer à Saab la protection contre la faillite demandée la veille par sa maison mère Swedish Automobile, si... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer