Toyota ralentit son rythme de production au Canada et aux États-Unis

Toyota apporte de nouveaux ajustements à son rythme de production en Amérique... (Photo Associated Press)

Agrandir

Photo Associated Press

Toyota apporte de nouveaux ajustements à son rythme de production en Amérique du Nord afin de conserver ses approvisionnements en pièces en provenance de Thaïlande, pays du sud-est asiatique actuellement aux prises avec de sérieuses inondations.

Le constructeur automobile japonais a annoncé mercredi que le temps supplémentaire serait suspendu à toutes ses usines d'assemblage au Canada et aux États-Unis pendant une semaine additionnelle, soit du 7 au 12 novembre, inclusivement. Toyota avait déjà fait savoir, la semaine dernière, que le temps supplémentaire serait suspendu jusqu'au 5 novembre.

La compagnie compte des usines d'assemblage à Woodstock et Cambridge, en Ontario, qui alimentent les marchés canadien et américain.

Honda a également annoncé lundi que la production automobile dans ses six usines au Canada et aux États-Unis serait réduite pendant une semaine de quelque 50 % de ce qui était initialement prévu, à compter de mercredi.

Au Canada, Honda compte une usine de moteurs et deux usines d'assemblage où sont employées quelque 4600 personnes. Toutes trois sont situées à Alliston, en Ontario.

Honda Canada a en outre décidé d'annuler les heures supplémentaires pendant tous les samedis de novembre. Elle a de plus annoncé une journée de non-production, le 11 novembre, jour du Souvenir au pays.

Toyota représente environ 9% des ventes canadiennes de véhicules et Honda, quelque 6%.

Ces ralentissements, dus à une pénurie de pièces fabriquées en Thaïlande, surviennent alors que les deux sociétés venaient de retrouver leur rythme normal de production à la suite de la pénurie provoquée par le séisme et le tsunami de mars dernier au Japon.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer