Saab passe aux mains d'intérêts chinois

Deux compagnies chinoises ont conclu une entente de principe pour l'achat du... (Photo Reuters)

Agrandir

Photo Reuters

Deux compagnies chinoises ont conclu une entente de principe pour l'achat du fabricant automobile suédois Saab, moyennant une somme d'environ 141 millions de dollars US. La nouvelle a été rendue publique vendredi, à Stockholm, par la direction de Saab.

Les acheteurs, Zhejiang Youngman Lotus Automobile et Pang Da Automobile Trade, prennent donc en mains un constructeur automobile qui éprouve de nombreuses difficultés depuis plusieurs années, particulièrement depuis qu'il a été largué par General Motors, en 2010.

Par la suite, Saab est devenue une propriété de Swedish Automobile, une compagnie du Danemark.

La production des véhicules Saab a été fortement perturbée au cours des derniers mois alors que la compagnie peinait à payer ses employés et ses fournisseurs.

Si la nouvelle transaction est approuvée par les instances réglementaires, cela signifiera que les deux marques de voitures de la Suède appartiendront à des Chinois. En 2010, Geely Holding Group, de la Chine, a acheté Volvo Cars du constructeur américain Ford pour 1,5 milliard $ US.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer