Citadelle acquiert le producteur de miel Naturoney

Naturoney, connue aussi comme Les ruchers Promiel, a... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Naturoney, connue aussi comme Les ruchers Promiel, a des revenus annuels de 10 millions.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Hélène Baril

Connue pour son sirop d'érable, la Coopérative Citadelle accroît sa présence dans un autre délice sucré, le miel, avec l'achat de Naturoney de Château-Richer, près de Québec.

Avec cette acquisition, l'entreprise de Plessisville pèsera pas mal plus lourd dans le secteur du miel. « Notre capacité passera de 100 000 livres à 4 millions de livres de miel par année », indique Martin Plante, directeur général de Citadelle.

Citadelle se fera aussi une place sur les étagères des détaillants avec la marque Naturoney, alors que son miel était auparavant vendu surtout aux grossistes et aux transformateurs alimentaires.

Le montant de la transaction n'a pas été rendu public. Naturoney, connue aussi comme Les ruchers Promiel, a des revenus annuels de 10 millions. Rien ne changera pour ses 20 employés, assure Martin Plante. « Ça fait longtemps qu'on se connaît, précise-t-il. Il n'y a pas de grand clash de cultures. »

Comme Citadelle le fait avec le sirop d'érable, Naturoney achète du miel produit au Québec et ailleurs dans le monde, pour le conditionner et le commercialiser.

Naturoney commercialise des miels de spécialités, comme le miel de citron ou le miel de faux-poivrier, qui vient du Brésil. « Ils sont très avancés dans le miel de spécialité », dit Martin Plante.

Citadelle, coopérative de producteurs de sirop d'érable qui a 92 ans, a considérablement étendu ses activités au fil du temps. L'entreprise fabrique les desserts au menu des Pacini, par exemple.

AUGMENTATION DES REVENUS

En plus du miel et du sirop d'érable, elle commercialise à travers le monde des canneberges sous différentes formes. Ses revenus sont passés de 50 millions à 150 millions en 10 ans et elle emploie 350 personnes.

L'objectif est maintenant d'atteindre la barre des 250 millions de revenus d'ici cinq ans, toujours en vendant uniquement des produits de sucres naturels et en préservant le modèle coopératif de Citadelle.

« On veut être bons dans nos trois secteurs », dit son directeur général, qui estime que la croissance future viendra autant de l'interne que des acquisitions.

Citadelle compte notamment sur ses bistros Délices Érable et compagnie pour propulser ses produits et ses marques. Ces bistros sont situés à l'aéroport de Montréal (2), dans le Vieux-Montréal, à Québec et à Vancouver.




publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer