Barry Callebaut investit 14 millions à Saint-Hyacinthe

Barry Callebaut augmente sa capacité de traitement de... (PHOTO AFP)

Agrandir

Barry Callebaut augmente sa capacité de traitement de sucre, en même temps qu'elle hausse sa capacité de production de chocolat liquide et de chocolat moulé.

PHOTO AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
André Dubuc
André Dubuc
La Presse

Après des investissements de 20,6 millions de dollars en 2010, le fabricant suisse de chocolat Barry Callebaut remet 14 millions dans son usine de Saint-Hyacinthe pour augmenter la production de 30 000 tonnes par année.

Barry Callebaut fait d'une pierre trois coups, puisqu'elle augmente sa capacité de traitement de sucre, en même temps qu'elle hausse sa capacité de production de chocolat liquide et de chocolat moulé.

L'investissement, qui est actuellement complété à 50%, va nécessiter l'embauche de 10 à 15 personnes de plus à ses installations maskoutaines qui, en haute saison, emploient 500 personnes.

Concrètement, les 14 millions serviront à payer la construction d'un silo à sucre, situé à l'extérieur de l'usine. Des travaux suivront à l'intérieur pour permettre d'acheminer le sucre sur les chaînes de production. Les équipements seront livrés en mars et seront installés en avril. Le tout devrait être fonctionnel en mai.

«On va aussi faire de nouveaux produits à l'usine, qu'on ne faisait pas avant», ajoute Sébastien Gilbert, directeur de l'usine, sans toutefois les nommer.

Les gouvernements n'ont pas participé à la ronde d'investissement cette fois-ci. En 2010, ceux-ci avaient injecté 8 millions: 5 millions de la part de Québec et 3 millions de la part du fédéral.

La présente expansion s'inscrit dans le cadre d'un plan stratégique de cinq ans qui pourrait entraîner des investissements additionnels de plus de 20 millions d'ici 2019.

L'objectif à long terme de la multinationale de la confiserie est de porter la capacité de production à Saint-Hyacinthe à 190 000 tonnes de chocolat liquide et de doubler la production de certains produits. Sur le plan du volume, sa seule usine québécoise est la deuxième en importance au sein du groupe et la plus importante en Amérique du Nord. Elle joue un rôle crucial dans sa stratégie américaine.

Le marché du sucre aux États-Unis est lourdement réglementé et, par conséquent, le prix de la commodité y est souvent plus élevé qu'au Canada. De fait, la production de Saint-Hyacinthe est destinée à 85% au marché américain. L'installation québécoise profite aussi des bas coûts d'électricité et de la proximité des marchés américains.

Avec un chiffre d'affaires annuel équivalant à 5,2 milliards US, Barry Callebaut, dont le siège social est à Zurich, est le chef de file mondial des fabricants de produits de chocolat et de cacao de qualité supérieure. L'entreprise exploite plus d'une cinquantaine d'usines dans le monde et emploie plus de 8500 personnes.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

la liste:3762:liste;la boite:318296:box

À lire sur La Presse Affaires

Précédent |

publicité

image title
Fermer