Danone et Starbucks s'allient pour lancer des yaourts

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Les produits, baptisés «Evolution Fresh, Inspired by Dannon»,... (Photo : Relaxnews)

Agrandir

Photo : Relaxnews

Les produits, baptisés «Evolution Fresh, Inspired by Dannon», seront vendus dans les magasins Starbucks aux États-Unis dès le printemps 2014. Ils seront commercialisés en grande distribution à partir de l'année suivante par Danone.

Sandra LAFFONT
Agence France-Presse
Paris

Le géant alimentaire français Danone et la chaîne américaine de cafés Starbucks vont lancer à partir de 2014 leur gamme de produits laitiers, avec pour ambition de conquérir le consommateur américain qui mange encore peu de yaourts.

«Les Américains consomment 6 kilos de yaourts par an, quand les Français en consomment 30 kilos». Chez Danone, le calcul est donc rapide: il faut inciter les Américains à en manger plus.

Et quoi de mieux que les très célèbres cafés Starbucks, où se pressent 70 millions d'Américains par semaine, beaucoup de jeunes qui forment une communauté extrêmement vivante, selon une porte-parole du groupe.

Starbucks aussi a beaucoup à gagner car ses clients sont demandeurs de produits à l'image saine et diététique. Il va ainsi étoffer sa marque de jus de fruits «Evolution Fresh», en ajoutant de nouveaux produits, à commencer par des yaourts Danone, vendus sous la marque «Evolution Fresh, Inspired by Dannon (NDLR, l'orthographe choisie par le groupe français pour ses produits outre-Atlantique)».

Dans un premier temps, les deux marques vont proposer une gamme de «parfaits» au yaourt grec, composés de compote de fruits, yaourt, puis céréales.

Ils seront vendus à partir du printemps 2014 dans les magasins Starbucks aux États-Unis, avant un lancement dans la grande distribution l'année suivante. La distribution pourra ensuite s'étendre à d'autres marchés et d'autres produits laitiers.

Surfer sur le boom des yaourts grecs

Aucun détail financier n'a filtré mais, avec ce partenariat, Danone espère surfer sur le succès des yaourts à la grecque aux États-Unis, plébiscités car pauvres en matière grasse et riches en protéines.

Ils représentent déjà 35% du marché des yaourts outre-Atlantique, devant les classiques (27%) et les allégés (17%), selon le cabinet d'études IRI.

Danone veut donc compléter et renforcer sa gamme de yaourts grecs, lancés il y a un an et demi seulement aux États-Unis. «Nous croyons que cet attrait va encore se développer, grâce, d'une part à la puissance du réseau Starbucks qui va nous donner accès à des millions de consommateurs, et d'autre part à la création d'une nouvelle marque», explique son PDG Franck Riboud.

Sa gamme grecque Oikos, complétée récemment avec des Activia grecs et l'équivalent américain du Taillefine grec cartonne: fin 2012, Danone détenait déjà 26,6% des parts de marché du yaourt grec aux États-Unis, contre 42,1% pour son principal concurrent, la marque Chobani, selon IRI.

Et selon ce même cabinet, Oikos de Danone a été le nouveau produit alimentaire le mieux vendu en 2012 avec 284 millions de dollars de chiffre d'affaires. Le deuxième nouveau produit le mieux vendu est justement un gâteau (le K-Cups) Starbucks avec des ventes à près de 200 millions USD. Des chiffres qui laissent présager que l'alliance des deux pourrait porter ses fruits.

Pour l'instant Danone refuse de dire si les enseignes de restauration rapide, en pleine expansion, sont un nouvel axe de développement pour lui ni si d'autres accords sont dans les tuyaux. Le Français n'en est pas à son premier partenariat avec le secteur aux États-Unis puisqu'en 2007, il avait signé un accord du même type avec l'enseigne Subway.

Les États-Unis représentent le troisième marché de Danone, derrière la Russie et la France. Ils pèsent 8% du chiffre d'affaires global du groupe, soit 1,6 milliard d'euros.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer