Antoine Turmel, l'un des cofondateurs de Provigo, s'éteint

Antoine Turmel... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Antoine Turmel

La Presse Canadienne
Montréal

L'un des cofondateurs de la chaîne de supermarchés Provigo, Antoine Turmel, s'est éteint jeudi dernier à l'âge de 94 ans.

Né à Thetford Mine en 1918, M. Turmel a débuté sa carrière dans l'alimentation à l'âge de 16 ans en devenant commis chez un grossiste de Sherbrooke. Il s'est ensuite associé à deux entrepreneurs pour acheter, en 1945, Denault, dont la fusion avec trois autres grossistes en alimentation allait donner naissance à Provigo en 1969.

Dans un communiqué publié mardi, Provigo a indiqué que M. Turmel s'est servi de Denault comme d'un banc d'essai pour y roder les méthodes de gestion qu'il a par la suite appliquées dans l'entreprise issue des fusions.

Antoine Turmel, qui a été décoré de l'Ordre du Canada en 1982, a quitté la direction de Provigo en 1985.

Pierre Dandoy, vice-président principal, exploitation, chez Provigo et Loblaws Québec, a estimé que M. Turmel faisait partie des «grands entrepreneurs du Québec» et qu'il avait été «un modèle inspirant pour plusieurs générations de Québécois».

Loblaws (TSX:L), qui a racheté Provigo en 1998, a dit avoir pris contact avec la famille d'Antoine Turmel afin de lui offrir ses voeux de sympathie au nom des 30 000 employés de l'entreprise au Québec. Loblaws invite la population à faire un don à la Fondation de l'hôpital Maisonneuve-Rosemont ou à la Fondation du CHUM, conformément au souhait de la famille.

L'entreprise a indiqué qu'elle allait prochainement mettre en place «certaines initiatives» afin d'honorer les réalisations des quatre cofondateurs de Provigo.

Rappelons qu'en 2010, M. Turmel a été au centre d'une bataille judiciaire portant sur sa fortune.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer