Conflit réglé au marché Jean-Talon

Sur le même thème

Jacques Rémillard, maraîcher du marché Jean-Talon. ... (Photo: Édouard Plante-Fréchette, La Presse)

Agrandir

Photo: Édouard Plante-Fréchette, La Presse

Jacques Rémillard, maraîcher du marché Jean-Talon.

(Montréal) Les amendes de 200$ par jour imposées à Jacques Rémillard, un agriculteur qui vend ses légumes au marché Jean-Talon depuis 1976, ont été effacées. Une entente est intervenue entre le maraîcher et la Corporation de gestion des marchés publics de Montréal, qui lui reprochait le fait que son camion excédait de 60 cm la longueur de son étal.

Dès cet été, «M. Rémillard s'est engagé à déplacer son camion, a dit à La Presse Jean Gagnon Doré, directeur des communications de la Corporation. On est allés en médiation, puis il a reculé à une distance qui nous satisfait, si bien qu'on a annulé les contraventions. M. Rémillard est, par ailleurs, d'accord pour respecter les exigences l'an prochain.» Il semble que l'agriculteur se soit engagé à acheter un nouveau camion, plus petit, en 2013.

«Ma passion dans la vie, c'est de cultiver ma terre, a indiqué M. Rémillard dans un communiqué. Je suis heureux de pouvoir me consacrer à servir mes clients et de leur offrir des produits de première qualité.»

Plus de détails dans La Presse de demain.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer