Revue hebdo: les matières alimentaires profitent d'un dollar affaibli

Un producteur brésilien inspecte des grains de café.... (Photo Bloomberg)

Agrandir

Photo Bloomberg

Un producteur brésilien inspecte des grains de café.

Alice Doré
Agence France-Presse
Londres

Les cours des matières premières alimentaires ont dans l'ensemble gagné un peu de terrain cette semaine, profitant d'un accès de faiblesse du dollar dans un marché toujours incité à la prudence par les inquiétudes persistantes sur la santé économique de la zone euro.

CACAO

Les prix de la fève brune ont poursuivi leur net rebond cette semaine, toujours portés par des inquiétudes sur l'offre, du fait du niveau très élevé (environ la moitié) des ventes déjà effectuée pour la prochaine récolte (2012-2013) en Côte d'Ivoire, ont relevé les analystes de la banque Macquarie.

Le pays a récemment mis en place un système de vente aux enchères de sa récolte de l'an prochain, qui a vu des mouvements de ventes très rapide et faisant craindre à terme une restriction de l'offre.

Le cours de la tonne de cacao est monté vendredi à Londres à 1591 livres sterling, un sommet depuis fin janvier, et jeudi à New York à 2269$, un plus haut depuis trois semaines et demi.

Sur le Liffe de Londres, la tonne de cacao pour livraison en juillet valait 1579 livres sterling vendredi matin contre 1520 livres sterling le vendredi précédent.

Sur le NYBoT-ICE américain, le contrat pour livraison en juillet valait 2250$ la tonne contre 2185$ un semaine plus tôt.

CAFÉ

Après s'être inscrits en repli depuis fin mai, sur fond de perspective de récolte brésilienne favorable, les cours du café ont amorcé un rebond, les investisseurs profitant des bas prix pour faire quelques achats à bon compte, ont noté les analystes de la maison de courtage Sucden.

L'arabica est tombé jeudi à New York à 150,70 cents la livre, un nouveau plus bas depuis mi-juin 2010, et le robusta a atteint mardi 2073$ la tonne, son niveau le plus faible depuis un mois, avant de tenter de se reprendre en fin de semaine à la faveur d'un accès de faiblesse du dollar.

La faiblesse du billet vert rend plus attractifs les achats de matières premières libellées en dollar pour les investisseurs munis d'autres devises.

Sur le Liffe de Londres, le prix de la tonne de robusta pour livraison en septembre valait 2108$ vendredi matin contre 2095$ pour l'échéange de juillet le vendredi précédent.

Sur le NYBoT-ICE à New York, la livre d'arabica pour livraison en septembre valait 152,30 cents contre 155,55 cents pour l'échéange de juillet sept jours auparavant.

SUCRE

Les cours du sucre sont resté orientés à la hausse cette semaine, grimpant même lundi à Londres à 591$ la tonne et mardi à New York à 20,62 cents la livre, des plus hauts depuis respectivement près de sept semaines et trois semaines et demi.

Le marché est toujours soutenu par «des pluies au Brésil qui continuent de perturber la récolte et le chargement dans les ports», ont expliqué les analystes de Macquarie.

Les experts s'attendent tout de même à ce que ce mouvement ne dure pas, car le marché du sucre reste en surplus, une situation qui devrait d'ailleurs peser sur les cours pendant l'essentiel du troisième trimestre 2012.

Sur le Liffe de Londres, la tonne de sucre blanc pour livraison en août valait 571,20$ vendredi contre 572,20$ le vendredi précédent.

Sur le NYBoT-ICE américain, la livre de sucre brut pour livraison en juillet cotait 20,18 cents contre 19,83 cents sept jours auparavant.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer