Gardium Sécurité prépare son virage technologique

Le cofondateur de Gardium Sécurité, Dany Laflamme, veut... (Photo Robert Skinner, Archives La Presse)

Agrandir

Le cofondateur de Gardium Sécurité, Dany Laflamme, veut profiter du virage numérique de l'entreprise pour prendre de l'expansion dans le reste du Canada.

Photo Robert Skinner, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Hélène Baril

Une feuille blanche. C'était ça, Gardium Sécurité en 2002, raconte un des deux fondateurs, Dany Laflamme. « On a commencé par embaucher trois employés, à partir de nos résidences », dit-il.

L'entreprise de Saint-Eustache vient d'annoncer l'acquisition du Groupe Avant-Garde, un consortium de six entreprises du même secteur qui fera grimper son effectif de 1000 à 1500 employés. Gardium Sécurité a fait du chemin depuis 2002, mais elle n'est pas au bout de la route. « La prochaine étape, c'est l'expansion hors Québec », avance son président.

Dany Laflamme est un gars de finance. Il vient du secteur du capital de risque. Le cofondateur de Gardium, Jean Marc-Aurèle, est l'ancien chef de police de Laval. Ensemble, ils ont fait de Gardium une des quatre plus importantes entreprises de sécurité du Québec. « C'est un match parfait depuis 15 ans », assure Dany Laflamme.

La sécurité n'est pourtant pas un secteur facile, selon lui.

« C'est une business difficile, les marges sont faibles. Mais tous les secteurs peuvent être porteurs quand on sait comment s'y prendre. »

À l'origine, Gardium est une entreprise de gardiennage, qui assure la sécurité dans les entreprises, les commerces, les bureaux. Mais elle l'est de moins en moins et le sera encore moins dans l'avenir. « Le gardiennage, c'est une porte d'entrée chez nos clients. Ça nous permet de leur offrir nos autres services, qui ont beaucoup de potentiel de développement et où les marges sont meilleures », explique Dany Laflamme.

Ces autres services prennent de multiples formes. Ce sont les enquêtes internes dans les entreprises victimes de vol, de fraude ou de vandalisme. Ce sont aussi les vérifications pré-emploi, le dépistage de drogues, la protection des droits d'auteur ou la détection de contrefaçon.

Ça peut aussi être de l'assistance en cas de conflit de travail, un service qui n'est plus du tout ce qu'il a déjà été, assure Dany Laflamme. « On n'est plus dans les gros bras. On parle par exemple d'expertise pour monter une preuve à présenter devant les tribunaux pour réduire le nombre de personnes sur un piquet de grève ».

Virage technologique

Les systèmes de surveillance ont beaucoup évolué avec la technologie. Les enquêteurs se servent de la vidéo et de toutes sortes d'outils dernier cri. Les caméras et les systèmes d'accès à distance remplacent les gardiens de sécurité. Ce sont ces activités, dont la composante technologique est importante, que Gardium Sécurité veut continuer à développer.

« On est déjà un joueur majeur en enquête », affirme Dany Laflamme.

L'acquisition du Groupe Avant-Garde est un pas de plus dans la réalisation de la stratégie de Gardium. Il s'agit en fait de six entreprises, Avant-Garde Sécurité, Consultants Lupien Rouleau, Consultants SPI, Sécurité professionnelle du Québec, Avant-Garde RH et Sectek. Toutes accroîtront l'offre de solutions technologiques de Gardium, qui veut proposer à ses clients une approche intégrée de la sécurité. Selon Dany Laflamme, l'objectif de Gardium n'est pas nécessairement de grossir, mais d'être le meilleur dans son secteur.

Mais une fois digérée l'acquisition du Groupe Avant-garde, l'entreprise compte se remettre en mode croissance. Direction : le reste du Canada. Selon Dany Laflamme, cette expansion pourra se faire autant par acquisitions que par la croissance. Il mise sur la bonne réputation de son entreprise pour lui ouvrir des portes.

Le président anticipe déjà le besoin de capitaux qu'exigera cette croissance. Son expérience passée lui dit qu'une inscription en Bourse est loin d'être la seule avenue possible. Il croit qu'il sera possible de financer cette expansion avec des capitaux privés. « De quelle façon précisément ? Il faudra y réfléchir ».

Gardium Sécurité

  • Fondée en 2002
  • Spécialité : gardiennage et enquêtes de sécurité
  • Siège social : Saint-Eustache
  • 1500 employés (avec Groupe Avant-Garde)
  • Entreprise à capital fermé
  • Actionnaires : Dany Laflamme et trois associés

Forces

  • Une des quatre plus importantes entreprises de sécurité du Québec
  • Expertise reconnue

Faiblesses

  • Présence concentrée au Québec
  • Défi de conserver ses employés et sa culture avec l'expansion




publicité

publicité

publicité

publicité

la liste:3762:liste;la boite:318296:box

À lire sur La Presse Affaires

Précédent |

publicité

image title
Fermer