Les travailleurs d'Olymel acceptent les dernières offres

  •  

    Presse Canadienne

Les travailleurs de l'usine Olymel de Vallée-Jonction, en Beauce, ont accepté dans une proportion de 62,2 % une recommandation du conciliateur Jean Poirier.

Ainsi, 531 travailleurs ont voté en faveur de la recommandation de dernière minute alors que 322 l'ont rejetée.

Un total de 856 travailleurs se sont présentés à l'assemblée générale, tenue à Tring-Jonction.

Le président du syndicat affilié à la CSN, Gino Provencher, a déclaré qu'un des points importants pour les travailleurs était le respect de l'actuelle convention collective qui prend fin en septembre 2007. C'est par la suite que les concessions monétaires seront mises en application.

Essentiellement, la proposition du conciliateur comporte les mêmes baisses de salaires et d'avantages sociaux que les propositions antérieures. Cependant, les travailleurs ont fait des gains sur l'ancienneté et sur les vacances.

L'entreprise ne donnant aucune garantie quant au maintien de l'usine, M. Provencher a aussi rappelé à Olymel ses engagements de la garder ouverte si ses demandes étaient acceptées.

À la suite du rejet à 52,9 % par les travailleurs de la dernière proposition d'Olymel, dimanche, le conciliateur avait convoqué les parties à une rencontre.

C'est au terme des échanges qui se sont poursuivis toute la nuit du dimanche au lundi que le conciliateur a formulé sa recommandation que les deux parties ont accepté de soumettre à leurs mandants.

C'était la quatrième fois que les travailleurs de l'usine se prononcaient sur les offres de partie patronale.

En janvier, les travailleurs d'Olymel avaient rejeté dans des proportions de 99 et 97 % les concessions demandées.

Olymel a toujours indiqué qu'elle fermerait son usine au printemps en cas de rejet des offres.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer