Le REEP en cinq questions

Sur le même thème

Combien peut-on retirer du REER pour retourner aux études? (Illustration Francis Léveillée, La Presse)

Agrandir

Illustration Francis Léveillée, La Presse

Didier Bert, collaboration spéciale
La Presse

Combien peut-on retirer du REER pour retourner aux études?

Le Régime d'encouragement à l'éducation permanente (REEP) permet de retirer jusqu'à 10 000$ par année civile, avec un maximum de 20 000$ sur une période de quatre ans. Cet argent doit financer un retour aux études du titulaire du REER, ou de son conjoint (pas celui de ses enfants!) effectué dans un programme admissible fourni par un établissement d'enseignement agréé.

Quand doit-on rembourser son REER?

Les sommes prises pour le REEP doivent commencer à être remboursées deux ans après le dernier retrait, ou cinq ans après le premier retrait, selon la première date d'échéance. Le titulaire du REER dispose de 10 années pour rembourser son REER. Il doit remettre le montant restant divisé par le nombre d'années, souligne Simon Beauchemin, conseiller principal en fiscalité au Mouvement Desjardins. Ainsi, pour rembourser 20 000$, il doit rembourser au moins 2000$ (20 000$ divisés par 10) la première année. La deuxième année, il devra remettre au moins le solde divisé par 9 (18 000$ divisés par 9, soit 2000$), et ainsi de suite. S'il rembourse davantage, par exemple 4000$ la première année, il devra remettre le solde divisé par 9 (16 000$ divisés par 9, soit 1778$).

Doit-on absolument rembourser son REER?

C'est important pour éviter l'impôt dû sur les sommes non retournées dans le REER. Toutefois, si le titulaire du REER doit remettre 1000$, mais qu'il n'a pas cet argent devant lui, il déboursera seulement l'impôt sur cette somme, et non la totalité des 1000$. Mais cet argent sera perdu pour lui. «Cela peut être un choix de ne pas puiser dans ses économies», observe Pierre R. Forand, associé en fiscalité chez Deloitte, pour la région de Granby-Farnham. Le titulaire choisit ainsi entre investir dans son éducation ou épargner pour sa retraite. «Une décision pertinente pourrait être d'investir en formation pour gagner davantage, et ainsi avoir les moyens de mieux préparer sa retraite», précise M. Forand.

Peut-on utiliser un REEP pour une formation initiale?

Oui, mais dans les faits, la plupart des jeunes étudiants n'ont pas encore de REER, et leur conjoint non plus. Cela explique pourquoi la plupart des REEP sont utilisés pour un retour aux études. Dans les faits, rien n'empêche un jeune étudiant ayant un REER de l'utiliser pour lui-même dans le cadre d'un REEP.

Un REEP est-il une forme de REER?

Non, il faut plutôt voir le REEP comme un emprunt sans intérêt que le titulaire se fait à lui-même ou à son conjoint. «C'est particulièrement intéressant pour quelqu'un qui n'aurait pas accès aux prêts et bourses du gouvernement, constate Simon Beauchemin. C'est un emprunt peu onéreux. Il faut le rembourser, mais sans intérêt.»

Partager

La Presse Affaires vous suggère

  • Pour bien comprendre le régime

    REER 2012

    Pour bien comprendre le régime

    Un REEP est un Régime d'encouragement à l'éducation permanente. Tout comme le RAP (Régime d'accès à la propriété), c'est une possibilité offerte par... »

  • REEP à l'étude

    REER 2012

    REEP à l'étude

    Le Régime d'encouragement à l'éducation permanente (REEP) est si peu connu que les institutions financières ont elles-mêmes besoin d'éducation à ce... »

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer