L'industrie automobile européenne inquiète

Sergio Marchionne... (Photo André Pichette, La Presse)

Agrandir

Photo André Pichette, La Presse

Sergio Marchionne

Les constructeurs automobiles européens ont mis en garde vendredi les dirigeants de l'UE contre les conséquences catastrophiques de la crise de l'euro au cours d'une réunion avec la Commission à Bruxelles.

Les patrons des principaux groupes automobiles regroupés au sein de l'Association des constructeurs automobiles européens (ACEA) ont participé à cette réunion au cours de laquelle ils ont élu l'Italien Sergio Marchionne, dirigeant du groupe Fiat, à la tête de l'organisation, a précisé un communiqué.

M. Marchionne succède à l'Allemand Dieter Zetsche, patron du groupe Daimler (Mercedes).

Les menaces de récession en 2012 font craindre le pire à l'industrie automobile, en crise depuis 2008 et qui peine à se rétablir. Sergio Marchionne a insisté sur le problème de surcapacité que rencontre son groupe et qui pèse sur l'industrie.

L'ACEA appréhende une baisse de la demande en 2012, mais estime être en mesure de la gérer, sauf si l'Europe entre en récession.

Le communiqué publié à l'issue de la réunion insiste sur «le besoin urgent d'un leadership en mesure de prendre des actions pour résoudre les problèmes de la zone euro, et plus spécifiquement celui posé par la dette souveraine».

«Les défauts apparus après la création de l'euro doivent maintenant être réglés rapidement et de manière décisive», ajoute le communiqué.

«Il s'agissait d'adresser un message très fort aux dirigeants de l'UE pour qu'ils prennent les mesures afin de stabiliser l'économie européenne», a expliqué à l'AFP un représentant de l'ACEA.

Le commissaire en charge de l'Industrie, Antonio Tajani, a présenté un premier rapport sur la compétitivité et la croissance de l'industrie automobile, dont la version définitive sera discutée en 2012.

«Il comporte beaucoup de bonnes choses, mais beaucoup reste encore à faire», a commenté le représentant de l'ACEA.

Plusieurs chapitres de ce rapport concernent la réduction des émissions polluantes des automobiles, des utilitaires et des camions, l'efficacité énergétique des véhicules et les carburants.

L'organisation Greenpeace a accusé vendredi le groupe allemand VW de vouloir bloquer toute les discussions.

Plusieurs de ses militants déguisés en soldats de l'Empire, en référence à l'utilisation du thème musical du film «La guerre des étoiles» par le constructeur, avaient organisé une haie d'honneur à l'entrée du siège de l'ACEA.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer