Les points saillants du budget Marceau

Dossiers  »

Le Budget 2013 de Nicolas Marceau

Le Budget 2013 de Nicolas Marceau

Consultez notre section spéciale sur le budget 2013 du gouvernement du Québec, déposé par le ministre des Finances Nicolas Marceau. »

Jocelyne Richer
La Presse Canadienne
Québec

Voici les points saillants du budget 2013-2014 déposé mardi par le ministre des Finances, Nicolas Marceau:

- Québec ira chercher 230 millions de dollars de plus par année dans la poche des consommateurs grâce à l'augmentation de la taxe sur le tabac (4$ par cartouche) et l'alcool (bière, vin et spiritueux).

- La facture d'électricité va augmenter dès 2014. Le Parti québécois s'était engagé à geler le tarif du bloc patrimonial, mais il sera indexé au rythme de l'inflation. Hydro-Québec abolira 2000 postes.

- Le fardeau fiscal des contribuables aisés ayant un revenu supérieur à 100 000 dollars sera alourdi, le taux d'imposition étant majoré de 1,75 point de pourcentage pour cette catégorie de revenus.

- L'objectif visant à atteindre l'équilibre budgétaire en 2013-2014 est maintenu. Comme prévu par le gouvernement précédent, le déficit atteindra cette année 1,5 milliard.

- La règle des 15 ans qui favorisait le secteur pharmaceutique est abolie.

- Québec reporte son projet de hausser considérablement les redevances imposées aux minières.

- Le gouvernement cherchera à freiner la croissance de ses dépenses, fixée à 1,8% en 2013-2014. Le budget du ministère de la Santé (31,3 milliards) pourra croître de 4,8%, mais d'autres ministères verront le leur diminuer. Au total, pour l'année qui vient, l'économie représentera 122 millions.

- L'effort de compression budgétaire demandé aux sociétés d'État atteindra 290 millions en 2013-2014.

- Québec reportera certains projets d'immobilisation et d'infrastructures, ne dépensant pas plus de 9,5 milliards de dollars par an à ce chapitre, au cours des cinq prochaines années, une baisse de 1,5 milliard par rapport aux prévisions du gouvernement précédent.

- Le Fonds des générations devait être aboli, mais il sera maintenu avec l'injection d'un milliard de dollars en 2013-2014.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer