Une odeur de neuf pour le tourisme

Dossiers  »

Le Budget 2012 de Raymond Bachand

Le Budget 2012 de Raymond Bachand

Consultez notre section spéciale sur le budget 2012 du gouvernement du Québec, déposé par le ministre des Finances Raymond Bachand »

(Ottawa) Il y a de l'espoir pour les touristes étrangers qui frémissent devant les chambres délabrées de certains établissements hôteliers des régions du Québec.

Le ministre des Finances Raymond Bachand a annoncé hier un nouveau crédit d'impôt pour la rénovation hôtelière à l'extérieur de Montréal et de Québec.

«Lorsque des touristes américains viennent et voient que les salles de bains et les tapis n'ont pas été changés depuis 25 ans, ils ne reviennent pas, a déclaré M. Bachand en conférence de presse hier. Nous allons inciter les propriétaires d'établissements touristiques à faire des rénovations.»

Le crédit d'impôt couvrira 25% de la portion des dépenses de rénovation qui dépassent un seuil de 50 000$.

Le gouvernement québécois a fait en sorte que cette mesure vise les véritables hôteliers, et non pas les particuliers qui louent leur chalet de façon saisonnière. Le propriétaire devra être une société incorporée, les actifs de celle-ci devront dépasser 400 000$ et son revenu brut devra dépasser 100 000$.

Le ministre Bachand a également annoncé la mise en place d'un nouveau programme de prêts et de garanties de prêt pour des «projets de développement de produits touristiques novateurs».

Ce programme disposera d'une enveloppe de 85 millions de dollars pour les cinq prochaines années.

M. Bachand a aussi annoncé que la Société des établissements de plein air du Québec (SEPAQ) investira 35 millions de dollars pour améliorer l'aménagement du parc des Îles-de-Boucherville, du parc de la Chute-Montmorency et du parc des Grand-Jardins.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer