L'industrie change, mais la croissance se poursuit

Plateau de tournage du film de 34 minutes... (Martin Chamberland, La Presse)

Agrandir

Martin Chamberland, La Presse

Plateau de tournage du film de 34 minutes Assassin's Creed Lineage dirigé par Yves Simoneau, prologue cinématographique au jeu vidéo Assassin'Creed 2.

Caroline Rodgers, collaboration spéciale
La Presse

L'industrie du jeu vidéo demeure un domaine d'avenir pour l'emploi, malgré un ralentissement relatif observé après la croissance fulgurante des grands studios au cours des 15 dernières années. Le secteur se transforme avec l'apparition de jeux pour plateformes mobiles, qui créent de nouveaux emplois.

«Si on regarde la croissance générale de l'emploi au Québec, celle-ci est de 0,9%. La croissance des emplois en technologies de l'information et des communications tourne autour de 1,7%, explique Sylvie Gagnon, directrice générale de TechnoCompétences. La croissance dans le domaine des jeux vidéo est de 5% à 6%, ce qui encore supérieur au reste - et de loin. On n'est plus dans des taux de croissance à deux chiffres, mais je ne considère pas du tout qu'il y ait lieu de s'inquiéter. Même si la croissance en pourcentage a diminué, on crée encore des emplois de qualité. Warner continue à embaucher, Eidos aussi, Ubisoft vient d'acquérir THQ et va poursuivre sur la même lancée. Montréal et le Québec se démarquent comme des pôles mondiaux importants. On a encore de grands jeux de console comme Assassin's Creed et Splinter Cell. Mais on a aussi une industrie dynamique de jeux sur appareils mobiles et différentes plateformes.»

C'est la principale évolution des dernières années: le jeu se décline maintenant sur une multitude de plateformes et de formats - téléphones, réseaux sociaux, tablettes. On assiste donc à la naissance de petits studios indépendants déterminés à profiter de cette nouvelle manne, et la création d'emplois évolue en conséquence.

«Le jeu n'a pas fini de se développer, poursuit Mme Gagnon. Il suffit de prendre les transports en commun pour constater que de plus en plus de gens de tous âges jouent. Il y a maintenant plus de jeux pour différents segments de clientèle, et pas seulement pour les gros joueurs sur les consoles classiques. L'un des domaines d'emploi qui a le plus d'avenir est la programmation. En effet, sur les plateformes mobiles, la programmation est encore plus importante que dans les jeux de console, tandis que ces derniers, à cause des rendus graphiques d'excellente qualité, nécessitent des personnes à la créativité aiguisée.»

L′INDUSTRIE DU JEU VIDEO EN CHIFFRES

8979
EMPLOIS
au Québec, dans 52 entreprises
12,72 %
Croissance de l′industrie entre 2011 et 2012
81,5 %
DES EMPLOIS
sont concentrés dans la région de Montréal
11,2 %
DES EMPLOIS
dans la région de Québec
7,2 %
DES EMPLOIS
dans les autres régions
87,1 %
DES EMPLOIS
dans la conception de jeux
8,07 %
DES EMPLOIS
dans les tests d′assurance qualité
1,75 %
DES EMPLOIS
dans les logiciels et services de soutien
3,07 %
DES EMPLOIS
dans d′autres spécialités
Source: TECHNOCompétences, 2012
Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer