Portrait: Tina Lee, infirmière auxiliaire dans le secteur privé

Tina Lee est infirmière auxiliaire à la clinique... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE)

Agrandir

Tina Lee est infirmière auxiliaire à la clinique Medisys.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pourquoi avez-vous choisi ce métier?

J'étais attirée par le domaine de la santé. Je trouve aussi que le métier d'infirmière auxiliaire est valorisant.

En quoi consiste votre travail?

À Medisys, mon principal rôle est de prendre en charge les clients pour leur bilan de santé annuel. Je réponds également aux demandes connexes des médecins.

Qu'avez-vous fait comme études?

J'ai suivi la formation Santé, assistance et soins infirmiers à l'École des métiers des Faubourgs-de-Montréal en 2006. La formation professionnelle dure environ deux ans.

Quel a été votre cheminement professionnel?

J'ai d'abord été embauchée dans un CHSLD. J'y suis resté quelques mois, mais ce n'était pas fait pour moi. J'ai ensuite travaillé plusieurs années pour une compagnie de recherche pharmaceutique. Je travaille pour Medisys depuis maintenant quatre ans.

Décrivez une journée typique de travail.

Mon horaire est régulier, je travaille de 7h à 16h. Je commence ma journée en faisant des prises de sang (pour que les clients ne soient pas à jeun trop longtemps). Je réalise aussi des tests visuels, auditifs et pulmonaires, et je fais le suivi de la vaccination.

Quel est votre plus grand défi?

Je dirais que chaque jour, mon défi est de surpasser les attentes des clients - principalement des gestionnaires et des directeurs d'entreprises, qui sont exigeants.

Qu'aimez-vous le plus dans votre travail?

J'aime le contact avec les clients. Je peux passer plus de temps avec eux que si je travaillais dans le système de santé public, et ça me permet de promouvoir vraiment la santé.

Qu'est-ce que les gens ignorent de votre métier?

La distinction entre le rôle de l'infirmière et celui de l'infirmière auxiliaire se fait rarement. On ne sait souvent pas ce que je fais!

Quelles sont les qualités et les aptitudes requises pour exercer votre métier?

De la dextérité, de l'écoute active et de l'empathie sont essentielles. On doit aussi avoir de la facilité à communiquer et le sens de l'observation.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer