Estimation et évaluation: des formations bien spécifiques

Pour obtenir un permis d'évaluateur agréé délivré par l'Ordre des évaluateurs... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie Lambert-Chan

Collaboration spéciale

La Presse

Pour obtenir un permis d'évaluateur agréé délivré par l'Ordre des évaluateurs agréés du Québec (OEAQ), il faut suivre l'une des trois formations suivantes:

> le baccalauréat en administration des affaires qui inclut un certificat en immobilier, concentration évaluation, offert à l'Université du Québec à Montréal;

> le baccalauréat en administration des affaires, concentration gestion urbaine et immobilière, ou le baccalauréat en administration des affaires et un certificat en gestion urbaine et immobilière, tous offerts à l'Université Laval;

> le baccalauréat en administration des affaires qui inclut un certificat en évaluation et en gestion immobilière, offert à l'Université du Québec en Outaouais.

L'OEAQ peut accorder des équivalences de formation. Une personne qui, par exemple, détiendrait un baccalauréat en urbanisme et un certificat en affaires immobilières serait admissible.

Après le diplôme s'ensuivent un stage de travail de 48 semaines et 2 jours de formation déontologique. En bout de piste, il faut bien sûr réussir l'examen de l'OEAQ.

Pour décrocher le titre d'expert en évaluation d'entreprise, il faut:

> d'abord obtenir un diplôme universitaire de premier cycle en finance ou en comptabilité, ou encore posséder un titre de comptable professionnel agréé;

> suivre une formation supérieure d'une durée de deux à trois ans, offerte à distance par l'Institut canadien des experts en évaluation d'entreprises (ICEEE) et l'Université York à Toronto;

> réussir l'examen d'adhésion;

> travailler au moins 1500 heures dans le domaine;

> avoir une lettre de recommandation signée par un membre de l'ICEEE.

Pour devenir technicien en estimation et évaluation de bâtiment ou de biens immobiliers, on peut s'inscrire dans l'un des programmes suivants:

DEC Technologie de l'architecture

Cégep de Rimouski, Cégep de Lévis-Lauzon, Séminaire de Sherbrooke, cégep Montmorency, Cégep de Trois-Rivières, Cégep André-Laurendeau, Cégep de Saint-Lambert, Cégep Vieux Montréal, Collège Vanier, Cégep de Chicoutimi

DEC Technologie de l'estimation et de l'évaluation en bâtiment, spécialisation évaluation immobilière

Campus Notre-Dame-de-Foy, Cégep de Drummondville, Séminaire de Sherbrooke, cégep Montmorency, Institut Grasset

DEC Technologie de génie civil

Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue, Cégep de Rimouski, Cégep Limoilou, Cégep Beauce-Appalaches, Cégep de Baie-Comeau, Cégep de Sherbrooke, Cégep régional de Lanaudière à Joliette, cégep Montmorency, Cégep de Trois-Rivières, cégep André-Laurendeau, Collège Ahuntsic, Collège Dawson, Cégep de l'Outaouais, Cégep de Chicoutimi

AEC Techniques d'estimation et d'évaluation en bâtiment

Institut Grasset, Collège LaSalle, Campus Notre-Dame-de-Foy

AEC Techniques d'évaluation des biens immobiliers

Séminaire de Sherbrooke

Sources: Ordre des évaluateurs agréés du Québec, Institut canadien des experts en évaluation d'entreprises, Emploi-Québec, ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer