Achraf Louitri, directeur, actuariat, assurance des entreprises

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Achraf Louitri, 28 ans, est directeur, actuariat, assurance... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Achraf Louitri, 28 ans, est directeur, actuariat, assurance des entreprises, chez Intact Assurance.

Martine Letarte

Collaboration spéciale

La Presse

Pourquoi avez-vous choisi cette profession?

«Je suis passionné des mathématiques depuis mon enfance. L'actuariat est l'une des rares professions qui demandent une expertise purement mathématique.»

En quoi consiste votre travail?

«J'utilise mon bagage mathématique et statistique pour calculer les primes d'assurance associées aux risques. Par exemple, on peut tous deviner qu'un bâtiment résistant au feu sera moins dispendieux à assurer qu'un bâtiment en bois. Mon rôle comme actuaire est de déterminer, selon les probabilités, combien exactement la prime pour un bâtiment résistant au feu doit être moins élevée que la prime pour un bâtiment en bois.»

Qu'avez-vous fait comme études?

«J'ai fait un baccalauréat en actuariat à l'Université de Montréal, puis les examens professionnels pour obtenir en 2011 le titre de Fellow de l'Institut canadien des actuaires.»

Quel a été votre cheminement professionnel?

«J'ai fait mon dernier stage en assurance de dommages chez Intact Assurance en 2007. Cela a confirmé mon choix de carrière qui m'offre le meilleur des deux mondes: les mathématiques et la possibilité de les appliquer au monde des affaires. À la fin de mon stage, Intact m'a offert un poste et m'a promu gestionnaire au début de l'année.»

Décrivez une journée typique de travail.

«Avec mon équipe, j'analyse les résultats passés pour calculer les bonnes primes pour le futur. Je partage ensuite les conclusions des analyses avec les autres départements dans la compagnie, comme la souscription.»

Quel est votre plus grand défi?

«Comme gestionnaire, faire progresser les membres de mon équipe dans un environnement de travail plaisant tout en m'assurant que nous atteignions les objectifs. Comme actuaire, être capable de vulgariser les conclusions de mes analyses et les concepts mathématiques souvent compliqués à des intervenants de différents horizons.»

Qu'aimez-vous le plus dans ce travail?

«Le côté jeune et dynamique et le fait que je travaille beaucoup en équipe avec d'autres actuaires et avec d'autres départements.»

Qu'est-ce que les gens ignorent de votre profession?

«Le côté innovation. L'actuariat n'est pas une profession très ancienne. Il y a encore beaucoup à découvrir, comme de nouveaux facteurs de risque.»

Quelles sont les qualités et aptitudes requises?

«Esprit d'analyse, capacité à bien communiquer et à travailler en équipe.»

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer