Isabelle Lefebvre, enseignante en adaptation scolaire au primaire

Isabelle Lefebvre... (Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse)

Agrandir

Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse

Isabelle Lefebvre

Emilie Laperrière, collaboration spéciale
La Presse

Après avoir été tentée par les techniques policières, Isabelle Lefebvre a rectifié le tir pour avoir un plus grand impact auprès des jeunes. C'est ainsi qu'elle a complété le baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire et sociale en 2005. Depuis maintenant sept ans, elle s'emploie à améliorer le cheminement des élèves dysphasiques, petit à petit.

La dysphasie est un trouble grave du développement du langage chez l'enfant, qui touche la parole et l'écriture. Comme les autres enseignants, Isabelle Lefebvre suit le programme du MELS, mais doit l'adapter à ses élèves.

«Je travaille avec l'assurance que les projets font grandir», explique-t-elle. Pour stimuler ses élèves, elle organise toutes sortes d'activités en collaboration avec les autres professeurs, en plus de leur enseigner les matières de base, telles que le français et les sciences. En ce moment, c'est un projet spatial qui occupe les enfants.

«Contrairement à une classe régulière, le cheminement se fait par tous petits pas avec mes élèves. C'est important de se renouveler sans cesse pour les motiver et se garder motivée du même coup», estime Isabelle Lefebvre.

Pas de doute, l'enseignement en adaptation scolaire demande une patience d'ange et de grandes disponibilités. «Il faut aussi constamment se remettre en question», ajoute la professeure. De la formation continue est en outre nécessaire pour garder ses connaissances à jour.

Pour réussir dans l'enseignement en adaptation scolaire, Isabelle conseille aux futurs diplômés de rester eux-mêmes: «Personnaliser ses cours, c'est très stimulant, et ça amène une autre dimension à l'apprentissage. Si vous aimez les enfants, allez-y, foncez.»

Professions reliées: conseiller pédagogique, enseignant au préscolaire, spécialiste de la mesure et de l'évaluation en éducation, spécialiste des techniques et des moyens d'enseignement.

Endroits de travail: établissements d'enseignement, garderies.

Salaire annuel moyen: 40 300$

Nombre de personnes diplômées: 1415

% en emploi: 88,6%

% à temps plein: 68,6%

% lié à la formation: 95,0%

Source: monemploi.com, 2009.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer