Comptabilité: Ordres professionnels, bientôt tous réunis

Caroline Rodgers, collaboration spéciale
La Presse

CA, CMA, CGA... il y a de quoi en perdre son latin pour le public, qui a du mal à saisir les différences entre ces trois "espèces" de comptables! Cette confusion sera bientôt chose du passé, puisque le 4 octobre dernier, les trois ordres professionnels ont donné un avis favorable à l'unification de la profession à l'Office des professions du Québec. Si tout se passe comme prévu, un nouvel ordre professionnel, l'Ordre des comptables professionnels agréés (CPA) verra le jour en avril prochain.

"C'est un virage majeur, dit François Renauld, PDG de l'Ordre des CMA du Québec. Il faut comprendre qu'au Québec, ça fait plus de 40 ans qu'on essaie de réunir les trois groupes. On pense que cette fois, c'est la bonne, car nos membres ont donné leur appui."

Dans le passé, l'unification des trois ordres avait été difficile à faire accepter par les membres, en raison, notamment, de leur attachement à leur titre. Il faut dire qu'historiquement, les trois ordres ont toujours été dans une dynamique de concurrence.

"Pour éviter ce problème, il a été convenu que pendant 10 ans, les gens vont continuer d'utiliser leur titre actuel, et vont l'ajouter à celui de CPA, dit François Renauld. Cela va permettre aux gens de continuer d'afficher fièrement leur titre d'origine."

Avantages

L'unification des trois ordres comporte plusieurs avantages, dont l'un des plus importants est certainement de mettre fin à la confusion dans l'esprit du public et de la clientèle des comptables.

"Tout le monde sera gouverné selon les mêmes règles, dit Daniel McMahon, président et chef de la direction de l'Ordre des comptables agréés du Québec. L'unification permettra aussi d'avoir une meilleure synergie, plus d'efficacité, et de réaliser des économies. Les trois ordres faisaient beaucoup de publicité pour se démarquer et attirer des candidats. En étant unis, on va pouvoir offrir de meilleurs services aux membres et harmoniser les cotisations."

Avec l'unification des trois groupes, le nouvel ordre professionnel comptera 34 000 membres, ce qui en fera le troisième plus important au Québec, après celui des infirmières et celui des ingénieurs. "Nous partageons la même vision et nous travaillons désormais ensemble, et nous pourrons parler d'une seule voix", explique Paulette Legault, PDG de l'Ordre des CGA.

"En créant une corporation unifiée, on va aussi être en mesure de former de nouveaux comptables qui auront le même bagage", ajoute Mme Legault.

En effet, l'unification des trois ordres aura un impact important sur la formation des comptables. Actuellement, après leur baccalauréat en sciences comptables, les diplômés doivent suivre une formation professionnelle qui diffère selon leur choix de devenir CA, CMA ou CGA. À partir de 2013-2014, le programme professionnel sera le même pour tous.

"Le nouveau programme n'existe pas encore, il sera développé au cours des prochaines années, indique François Renauld. C'est un changement fondamental dans la façon de former les futurs comptables, qui va se rapprocher davantage de ce que l'on retrouve dans les grandes professions comme la médecine. Tous les étudiants seront formés comme CPA et pourront exercer de la même façon. Ceux qui souhaitent se spécialiser davantage devront poursuivre leurs études pour avoir un diplôme supplémentaire. Mais d'ici là, les choses continuent comme auparavant. Ceux qui sont entrés à l'université cette année devaient décider de leur spécialité, et vont finir leurs études comme CA, CMA ou CGA. Il n'y a pas à s'inquiéter, la transition sera faite de façon à ne pénaliser aucun étudiant ou diplômé."

Une tendance mondiale

L'unification des trois ordres de comptables se fait dans un contexte où la tendance à unifier les ordres professionnels est mondiale. "Le phénomène de grande intégration des marchés a des répercussions sur la profession de comptable, dit François Renauld. On assiste à plusieurs regroupements dans le monde. Il y a trois mois, les CPA américains ont décidé de s'allier aux CMA d'Angleterre, pour former le CGMA, soit le Chartered Global Management Accountant."

Au bout du compte, toutes les organisations comptables du Canada, qui sont une quarantaine, devraient s'unir, ce qui en ferait un ordre professionnel de quelque 270 000 membres. Mais auparavant, l'unification doit se faire province par province. À ce chapitre, le Québec est en tête du peloton, puisqu'elle deviendra la première province à unifier ses différents ordres professionnels.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer