Que doit-on inclure dans son profil LinkedIn?

LinkedIn a publié un chiffre d'affaires plus que... (Photo Reuters)

Agrandir

Photo Reuters

LinkedIn a publié un chiffre d'affaires plus que doublé en un an pour dépasser 243 millions en 2010.

Martine Letarte, collaboration spéciale
La Presse

Q «Considérant les risques de discrimination, qu'est-il recommandé d'inclure dans son profil LinkedIn? Par exemple, une photo est à proscrire d'un CV puisque cela traduit l'âge du candidat. Est-ce la même chose pour le profil LinkedIn?»- Julie

RDidier Dubois est conseiller en ressources humaines agréé (CRHA) et conférencier notamment sur le thème des réseaux sociaux dans un contexte de recrutement.

Il remarque que de plus en plus, le profil LinkedIn devient une forme de curriculum vitae en ligne dans certains secteurs d'activité comme les technologies de l'information, l'administration, l'ingénierie, la vente, le marketing et les communications.

«Plusieurs recruteurs vont même comparer le CV reçu et le profil LinkedIn pour voir si l'information est la même», affirme Didier Dubois. Il ne faut pas oublier, par contre, que LinkedIn demeure un réseau social.

«D'où l'importance d'inclure sa photo à son profil, affirme M. Dubois. LinkedIn est une plateforme de réseautage professionnel avec l'idée de communiquer de personne à personne. Ne pas mettre de photo équivaut à aller à un événement de la chambre de commerce sans se montrer le visage!»

Qu'en est-il de la discrimination? «Je crois que quelqu'un qui souhaite discriminer a plusieurs autres indices pour le faire à part la photo. Par exemple, pour avoir une idée de l'âge de quelqu'un, il peut analyser les années d'obtention des diplômes et l'expérience de travail. Pour deviner l'origine ethnique, le nom de la personne et son lieu de formation peuvent aussi en dire beaucoup.»

Toutefois, rien n'oblige quelqu'un à rendre tous ces renseignements publics.

«Lorsqu'on se crée un profil LinkedIn, on décide quelle information sera publique et quelle information on partagera seulement avec les gens avec qui on sera en lien, précise Didier Dubois. Dans un contexte de développement d'affaires, de vente et de marketing, par exemple, les gens ont tendance à rendre plusieurs renseignements publics. Tout dépend de sa stratégie.»

Il y a toutefois des éléments à proscrire. «On n'inscrit pas ses coordonnées personnelles puisqu'on peut communiquer par l'entremise de LinkedIn. On n'est pas obligé de mentionner un ancien employeur chez qui on a eu une mauvaise expérience ou qui a mauvaise réputation aujourd'hui. Par contre, si on laisse un trou dans son profil, il faut s'attendre à se faire poser des questions par les recruteurs.»

Question fréquente

QQuelles sont les professions les plus recherchées dans le domaine des technologies de l'information et de la communication (TIC)?

RLes analystes et consultants en informatique, les programmeurs et développeurs en médias interactifs, les technologues et techniciens en génie électronique et électrique. D'ici 2015, plus de 6000 postes par année devront être pourvus dans le secteur des TIC au Québec.

Source: TECHNOCompétences

s Vous avez des questions sur le monde de l'emploi? Écrivez-moi à mletarte@lapresse.ca

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer