De traductrice à orthophoniste

Martine Letarte, collaboration spéciale
La Presse

«Je suis traductrice et j'aimerais devenir orthophoniste. Est-ce que je devrai retourner faire un baccalauréat en plus d'une maîtrise? Pourrais-je étudier à temps partiel? Je suis mère de famille; mon salaire est nécessaire.» Manon

Quatre universités offrent la maîtrise en orthophonie au Québec. Ces programmes sont contingentés.

À l'Université McGill, la maîtrise prend deux ans. Pour être admis, il faut être titulaire d'un baccalauréat dans un domaine connexe comme la traduction.

Il faut aussi avoir réussi deux cours universitaires en linguistique, deux en psychologie et deux en statistique.

«Nous acceptons les cours suivis à la TÉLUQ», indique Antoinette Sommer, du service des admissions de McGill.

Les étudiants sont admis à temps plein.

«Avec les trois jours en classe, le stage, qui peut varier d'une demi-journée à une journée et demie par semaine et les travaux, il reste très peu de temps pour le travail pendant le trimestre», explique Mme Sommer.

Les étudiants font aussi des stages non rémunérés à temps complet après leur trimestre d'hiver.

«Le premier dure quatre semaines et le dernier, 12», précise-t-elle.

L'Université Laval offre également une maîtrise en orthophonie. Pour être admis, il faut être titulaire d'un baccalauréat et réussir sept cours préalables. Le programme dure cinq trimestres et se fait en deux ans, à temps complet.

L'Université du Québec à Trois-Rivières offre aussi, depuis peu, une maîtrise en orthophonie. Le programme compte six trimestres et se termine en deux ans, à temps plein. Pour être admis, en plus d'être titulaire d'un baccalauréat, il faut réussir huit cours préalables.

À l'Université de Montréal, la maîtrise dure seulement un an, mais pour être admis, il faut être titulaire d'un baccalauréat en orthophonie de trois ans.

«Le baccalauréat a aussi des cours préalables du collégial en sciences», indique Natacha Trudeau, professeure à l'École d'orthophonie et d'audiologie de l'Université de Montréal.

«Malgré les exigences, chaque année, nous avons des étudiants qui arrivent du marché du travail», souligne-t-elle.

Les deux programmes doivent être suivis à temps complet.

«Le baccalauréat compte 106 crédits plutôt que 90, donc l'horaire de cours est plus chargé que la normale, précise Mme Trudeau. Pour la maîtrise, il faut inclure un stage d'une journée par semaine et entre trois et cinq cours par trimestre, répartis sur trois jours. Il y a peu de temps pour le travail en plus des études.»

Question fréquente

Quelles sont les perspectives d'emploi pour les orthophonistes au Québec?

C'est l'une des professions les plus recherchées actuellement dans l'ensemble de la province. Le salaire horaire médian au Québec varie entre 34,00$ et 35,99$.

Source: Information sur le marché du travail - Emploi-Québec

Vous avez des questions sur le monde de l'emploi? Écrivez-moi à: mletarte@lapresse.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer