Une formation en ligne ?

Sur le même thème

Martine Letarte, collaboration spéciale
La Presse

Q «Je suis contractuel en sécurité dans une mine sur la Côte-Nord. Je travaille trois semaines, puis je suis en congé à Québec trois semaines. J'aimerais suivre une formation en ligne pour me procurer des outils qui me permettraient d'entreprendre une nouvelle carrière à Québec. J'ai 43 ans, donc idéalement, j'aimerais que la formation dure au maximum un an. Avez-vous des suggestions?» Denis

R «Denis devrait d'abord analyser son expérience, ses compétences, ses traits de personnalité, les secteurs d'activité où il aimerait travailler et dans lesquels il pourrait mettre son bagage à profit», avise Nathalie Martin, conseillère d'orientation et présidente d'Enjeux Carrière.

À 43 ans, Denis est à un moment charnière. «S'il a une réorientation à faire, il est mieux de la faire maintenant et correctement, dit-elle. S'il se réoriente en choisissant un domaine surtout pour des questions pratiques, les employeurs risquent de s'en rendre compte et il aura de la difficulté à garder un emploi.»

Pour se faire accompagner, Denis pourrait consulter un conseiller d'orientation. «Il peut expliquer sa situation à Emploi-Québec, et même s'il a toujours un contrat, il pourra consulter un conseiller d'orientation gratuitement», suggère Mme Martin.

Ensuite, Denis pourra chercher une formation en ligne dans le domaine choisi.

Il y a encore peu de formations offertes à distance, mais en fouillant, il trouvera certaines possibilités. Par exemple, le Cégep de La Pocatière offre 14 attestations d'études collégiales (AEC) à distance. Plusieurs universités offrent aussi des formations en ligne, dont la TÉLUQ. Cependant, les formations universitaires à distance se résument souvent à du perfectionnement, précise Mme Martin.

Si Denis ne trouve pas la formation voulue en ligne, il pourra opter pour une autre avenue.

«Il pourrait accumuler suffisamment d'heures de travail pour avoir droit à l'assurance emploi, et ensuite être envoyé en formation à temps plein par Emploi-Québec, tout en recevant ses prestations, propose la conseillère.»

Question fréquente

QQuels sont les taux de placement des diplômes d'études professionnelles (DEP) en dessin de bâtiment et dessin industriel?

RLes données les plus récentes du MEQ concernent la promotion de 2007-2008. En dessin de bâtiment, des 333 personnes visées par l'enquête, 79,4% étaient en emploi, dont 75% occupaient un emploi à temps plein lié à leur formation; 9,8% étaient aux études et 10% étaient au chômage. Le salaire hebdomadaire brut moyen était de 572$. En dessin industriel, des 182 personnes visées par l'enquête, 74,3% étaient en emploi, dont 77,5% avaient un emploi à temps plein lié à leur formation; 9,9% étaient aux études et 14,8% étaient au chômage. Le salaire hebdomadaire brut moyen était de 586$.

Vous avez des questions sur le monde de l'emploi? Écrivez-moi à mletarte@lapresse.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer