• Accueil > 
  • Affaires > 
  • CV > 
  • Rentrée 2012: nouvelles attestations d'études collégiales

Rentrée 2012: nouvelles attestations d'études collégiales

Plus de 169 000 élèves sont inscrits cet... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Martin Roy, LeDroit

Plus de 169 000 élèves sont inscrits cet automne dans les cégeps du Québec. Il s'agit d'une hausse de 3,2% par rapport à l'an dernier, selon les données préliminaires de la Fédérations des cégeps.

Cette année encore, les cégeps proposent de nouvelles AEC. Des formations inédites en lien avec les besoins de l'industrie. En voici quelques-unes. Bonne rentrée!

Cégep de Saint-Laurent

Technologies de l'information

Le cégep de Saint-Laurent offre trois nouvelles attestations d'études collégiales (AEC) dans le domaine des technologies de l'information (TI).

L'AEC Réseaux de télécommunication internet

La formation, offerte en collaboration avec Emploi-Québec, débutera en septembre.

«C'est un ancien programme qu'on a complètement revu en fonction des besoins actuels du marché», indique Josée Leblanc, coordonnatrice de la formation continue au cégep de Saint-Laurent.

Les élèves apprendront dans ce programme à installer, vérifier, entretenir, ajuster et gérer des systèmes électroniques, des systèmes de télécommunications, des réseaux informatiques et des logiciels de communication.

«Pour créer l'AEC, nous sommes allés chercher des cours du diplôme d'études collégiales [technologie de l'électronique]», précise Mme Leblanc.

Le programme de 1530 heures se donne sur 62 semaines à temps complet. Il compte 4 semaines de stage.

Représentation et vente

L'AEC Représentation et vente sera à nouveau offerte.

«Emploi-Québec a évalué que les besoins dans le domaine étaient présents», indique Josée Leblanc.

Le programme comprend des cours dans le domaine des stratégies de vente, des technologies de l'information, de l'administration et de l'éthique.

L'AEC compte 1005 heures de cours et 4 semaines de stage. Le programme se donne à temps complet en 40 semaines.

Gestion des applications

L'AEC Gestion des applications est offerte depuis l'an dernier et une cohorte démarrera en janvier. Le programme touche à la programmation, aux systèmes d'exploitation et aux bases de données.

«Il offre deux cours qui ne sont pas offerts ailleurs au Québec: Gestion d'un parc informatique et Intégration d'applications d'entreprise. Souvent, les entreprises font venir des formateurs des États-Unis pour former leurs employés dans ces domaines.»

La reconnaissance des acquis est offerte pour ce programme.

«Nous avons une importante clientèle formée à l'étranger qui n'arrive pas à trouver un emploi. Ces gens peuvent démontrer leurs compétences et faire seulement les cours dont ils ont besoin pour obtenir leur diplôme», précise Mme Leblanc.

L'AEC compte 1035 heures de cours et 4 semaines de stage. La formation se donne à temps plein sur 52 semaines.

-----------------

Cégep de Rivière-du-Loup

Montage

La nouvelle AEC L'art du montage sera offerte au cours de l'année au cégep de Rivière-du-Loup. D'une durée de 450 heures de cours, elle se donnera à temps plein de jour pendant 5 mois.

«Il n'y a pas suffisamment de gens bien formés en montage pour répondre aux besoins spécifiques du marché du travail, que ce soit dans le domaine de la publicité, de la série télévisée ou du cinéma», indique Pierre Lesage, responsable des programmes de cinéma au service de la formation continue du cégep de Rivière-du-Loup.

La formation ira au-delà de l'apprentissage du logiciel.

«On verra aussi la pensée derrière le montage, le langage du montage, les différentes écoles, les tendances, le rapport avec le réalisateur, etc.», indique M. Lesage.

Alors que ses AEC Techniques de réalisation de films documentaires et Conception et réalisation de films web remportent du succès, le cégep de Rivière-du-Loup a la volonté de continuer à créer de nouveaux programmes en cinéma.

Ces programmes intéressent autant les jeunes que les moins jeunes.

«Environ la moitié de nos inscriptions sont des jeunes de 20-30 ans, alors que l'autre moitié sont des gens de 50 ans et plus. Cela donne une dynamique particulière aux cours. C'est très enrichissant. Des Européens viennent aussi suivre nos programmes de formation», ajoute-t-il.

Deux nouvelles cohortes des AEC Techniques de réalisation de films documentaires et Conception et réalisation de films web démarreront le 1er octobre. Les cours se donneront de jour, à temps plein. Les inscriptions sont en cours.

----------------

Collège de Maisonneuve

Gestionnaires en sécurité privée

Alors que les agents de sécurité ont maintenant l'obligation de se former, le collège de Maisonneuve a créé un programme pour les gestionnaires.

«Dans le domaine de la sécurité privée, les gestionnaires occupent des postes stratégiques. Pourtant, il n'existait pas de formation pour eux», indique Joëlle Lamoureux, conseillère pédagogique au service de la formation continue du collège de Maisonneuve.

Elle remarque que souvent, les agents qui se démarquaient par leur sens des responsabilités étaient promus comme gestionnaires et ils apprenaient sur le tas.

La formation s'adresse d'ailleurs principalement aux gens expérimentés dans le domaine de la sécurité privée qui souhaitent progresser dans leur carrière.

Le gestionnaire supervise et coordonne les agents de sécurité et assure le bon déroulement de la protection des biens et des personnes.

La formation a été conçue en regardant les besoins dans différents types d'organisations comme les agences de sécurité, les entreprises des secteurs commercial, industriel et événementiel, les hôpitaux, les établissements d'enseignement et les entreprises de transport.

L'AEC compte 15 cours qui portent sur les ressources humaines, la sécurité informatique, la prévention des pertes et fraudes, la gestion de la sécurité dans des événements spéciaux, la prévention des incendies, la gestion d'enquête en sécurité privée ainsi que la gestion de crise et la relation avec les médias.

«Le programme est prévu pour novembre 2012 et il sera fort probablement offert à raison de trois cours de soir par trimestre, pendant cinq trimestres. L'objectif est que les gens puissent continuer à travailler pendant qu'ils se perfectionnent», précise Mme Lamoureux.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer