• Accueil > 
  • Affaires > 
  • CV > 
  • Augmentation salariale après un congé de maternité

Augmentation salariale après un congé de maternité

La Loi sur les normes du travail prévoit... (PHOTO ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE

La Loi sur les normes du travail prévoit qu'à la fin d'un congé de maternité, de paternité ou parental, l'employeur doit réintégrer le salarié dans son poste habituel, avec les mêmes avantages. Cela comprend le salaire auquel il aurait eu droit s'il était resté au travail.

Martine Letarte, collaboration spéciale
La Presse

Q «Après un congé de maternité d'un an, est-ce que j'ai droit à l'augmentation salariale que mon employeur accorde à ses employés? Le coût de la vie augmente même si je n'ai pas travaillé pendant un an. Pourtant, mon employeur dit que je demeure au même salaire étant donné que je n'ai pas travaillé l'an dernier.» - Mélanie

R La Loi sur les normes du travail prévoit qu'à la fin d'un congé de maternité, de paternité ou parental, l'employeur doit réintégrer le salarié dans son poste habituel, avec les mêmes avantages. Cela comprend le salaire auquel il aurait eu droit s'il était resté au travail.

Toutefois, d'après Patrick Trent, avocat spécialisé en droit du travail et de l'emploi chez Borden Ladner Gervais, les pratiques relatives aux augmentations de salaire varient d'un employeur à un autre.

«Prenons le cas d'un employeur qui accorde des augmentations de salaire de manière tout à fait discrétionnaire et sans que les augmentations aient lieu à intervalle régulier. Il se pourrait que la salariée qui revient d'un congé de maternité n'ait pas droit à une augmentation de salaire. Cependant, c'est l'exception, et l'employeur ne pourrait pas s'appuyer sur le congé de maternité pour justifier l'absence d'augmentation», explique-t-il.

Me Trent remarque qu'en règle générale, les employeurs accordent des hausses en se basant sur une échelle salariale déjà établie, sur l'augmentation du coût de la vie, sur un contrat de travail ou sur une pratique quelconque.

«Si c'est le cas pour l'employeur de Mélanie, la Loi sur les normes du travail l'oblige à lui accorder le salaire auquel elle aurait eu droit si elle n'avait pas pris de congé de maternité, ce qui inclut toute augmentation.»

Q Est-ce que le congé de maternité réduit le nombre de jours de vacances au bout de l'année?

R Non. Pour compenser les semaines de congé de maternité dans l'accumulation de jours de vacances, la salariée a droit à une indemnité qui équivaut, selon la durée de son service continu, à deux ou trois fois la moyenne hebdomadaire du salaire gagné durant l'année du congé. Par contre, le congé parental ne permet pas à la salariée de cumuler d'indemnité de congé.

Source: Commission des normes du travail

Vous avez des questions sur le monde de l'emploi? Écrivez-moi à mletarte@lapresse.ca

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer