Boom de l'emploi dans le Grand Nord

Le Nord-du-Québec et la Côte-Nord ont un urgent besoin de travailleurs. De... (Infographie La Presse)

Agrandir

Infographie La Presse

Stéphane Champagne
Stéphane Champagne, Collaboration spéciale
La Presse

Le Nord-du-Québec et la Côte-Nord ont un urgent besoin de travailleurs. De milliers de travailleurs. Pas seulement dans le secteur des mines, mais aussi, et presque surtout, dans le domaine des services. Pendant que les grandes minières collectionnent les CV, les PME et les entreprises de services peinent à trouver des serveurs, des commis, des journaliers ou des conducteurs de camions.

Oui, les travailleurs hautement scolarisés (ingénieurs, géologues, etc.) sont et seront en forte demande au fur et à mesure que se développera le Québec au-delà du 49e parallèle, notamment dans la foulée du Plan Nord. Mais ce sont davantage les titulaires de diplômes d'études secondaire (DEP), d'attestation et de diplômes d'études collégiales (AEC et DEC) qui seront les plus recherchés. Cela est vrai dans les secteurs des mines et de l'énergie.

Rien que pour les postes d'opérateur de machinerie lourde, de mécanicien de machinerie lourde et d'opérateur de traitement du minerai, il devrait se créer près de 3000 postes d'ici 10 ans, selon Michel Bélanger, directeur général du Comité sectoriel de la main-d'oeuvre, secteur des mines. Ces postes sont très bien rémunérés (70 000$ et plus) et sont assortis de nombreux avantages sociaux.

Toutefois, la plus forte proportion de postes à combler se trouve et se trouvera dans le domaine des services. «La tertiarisation de l'économie se fait beaucoup sentir sur la Côte-Nord et dans le Nord-du-Québec. L'embauche de travailleurs dans les mines et sur les projets hydroélectriques se répercute dans le commerce de détail, le transport et l'entreposage et dans la construction», dit François Lefevbre, porte-parole au ministère de l'Emploi et de la Solidarité.

Signe que les entreprises de services peinent à recruter de la main-d'oeuvre, le restaurant McDonald's de Sept-Îles a dû faire venir des travailleurs philippins pour combler sept postes. «J'ai fait le tour du Québec pour offrir ces postes. J'offrais 12$ de l'heure et quatre mois de logement gratuits. Les rares Québécois qui ont accepté de relever le défi ne sont demeurés ici que quelques semaines, prétextant s'ennuyer de leur famille», déplore un responsable du McDo sept-îlien.

André Lepage, économiste à la direction régionale de la Côte-Nord pour Emploi-Québec, refuse pour le moment de parler de pénurie de main-d'oeuvre. «À l'heure actuelle, c'est un terme un peu fort, mais si ça continue comme ça, c'est vers ça qu'on se dirige. Rien que sur la Côte-Nord, 3500 emplois seront créés d'ici cinq ans. Et 7000 autres personnes devront être remplacées à cause des départs à la retraite. Ça fait 2000 postes à combler par année. C'est énorme», dit-il.

Le Nord-du-Québec et la Côte-Nord représentent à eux seuls entre 70% et 75% du territoire québécois. Leurs populations combinées totalisent à peine les 150 000 personnes.

Liste des 10 emplois les plus affichés ces derniers mois dans la région:

1 > Commis (concessionnaire automobile, dépanneur, hôtels, magasins)

2 > Soudeur

3 > Cuisinier

4 > Conducteur de camion

5 > Conducteur de machinerie lourde

6 > Professions liées au domaine de la santé (infirmières, travailleur sociaux, etc.)

7 > Serveur dans le domaine de la restauration

8 > Préposé à l'entretien ménager

9 > Mécanicien industriel

10 > Mécanicien de machinerie lourde

Source: Emploi-Québec

Partager

La Presse Affaires vous suggère

  • Dany Cloutier, chauffeur de camion

    CV

    Dany Cloutier, chauffeur de camion

    Aujourd'hui, Dany Cloutier fête son 34e anniversaire... et le début d'une nouvelle vie en tant que chauffeur de camion dans le Nord. Grâce à son DEP... »

  • Bobby Flowers, mécanicien de machinerie lourde

    CV

    Bobby Flowers, mécanicien de machinerie lourde

    Bobby Flowers ne se plaindra jamais d'avoir un emploi routinier. À 32 ans, le mécanicien de machinerie lourde chez Rio Tinto Fer et Titane, à... »

  • Catherine Genest, enseignante

    CV

    Catherine Genest, enseignante

    Catherine Genest est une passionnée de la langue. Une passion qu'elle voulait transmettre. La profession d'enseignante était donc tout indiquée pour... »

  • Isabelle Ferron, Infirmière clinicienne

    CV

    Isabelle Ferron, Infirmière clinicienne

    Originaire du Nouveau-Brunswick, Isabelle Ferron a toujours désiré, d'aussi longtemps qu'elle se souvienne, devenir infirmière. «Ça a toujours été ce... »

  • Yannick Hamel, opérateur de traitement du minerai

    CV

    Yannick Hamel, opérateur de traitement du minerai

    Pas très porté sur l'école, Yannick Hamel a complété sa cinquième secondaire pour ensuite tenter sa chance sur le marché du travail. Faute d'emplois,... »

  • Sylvie Gareau, travailleuse sociale

    CV

    Sylvie Gareau, travailleuse sociale

    Sylvie Gareau est travailleuse sociale depuis 25 ans. Née à Montréal, elle complète son baccalauréat en service social à l'Université de Sherbrooke. »

  • Stéphane Picard, opérateur de machinerie lourde

    CV

    Stéphane Picard, opérateur de machinerie lourde

    Tous les matins, à 6h30, Stéphane Picard prend le train pour se rendre à la mine d'ilménite de Rio Tinto Fer et Titane, à Havre-Saint-Pierre.... »

  • Roxane Vézina-Labelle, conseillère à la vente

    CV

    Roxane Vézina-Labelle, conseillère à la vente

    «Je ne suis pas née à la bonne place!», affirme d'emblée Roxane Vézina-Labelle pour expliquer comment elle, la Montréalaise, s'est retrouvée à... »

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer