Si vous croyez en la résilience de l'économie

Deere est le plus gros manufacturier d'équipement agricole au... (John Deere & Co.)

Agrandir

John Deere & Co.

Deere est le plus gros manufacturier d'équipement agricole au monde.

Jean Gagnon., collaboration spéciale
La Presse

Les difficultés que subissent plusieurs pays de la zone euro et l'approche du précipice fiscal aux États-Unis rendent plus d'un investisseur nerveux. Certains craignent même une récession mondiale. Mais si vous croyez plutôt que ce n'est pas la fin du monde et que l'économie résistera à ces tempêtes, la Bourse américaine recèle de bonnes occasions, croit Pierre Trottier, gestionnaire du Fonds actions américaines de l'Industrielle Alliance, d'une valeur de 300 millions de dollars. Il est aussi cogestionnaire du Fonds IA Clarington Valeurs mondiales dont l'actif sous gestion totalise 120 millions.

Bien que le style «valeur» prédomine sur l'aspect «croissance» dans la gestion de ces fonds, Pierre Trottier admet que, parfois, la ligne est bien mince entre les deux styles de gestion. Il nous propose un choix de quatre titres qui ne sont pas des titres défensifs, mais qui s'appuient sur une thématique intéressante, et qui offrent un potentiel d'appréciation de l'ordre 25% au cours de la prochaine année.

Bed Bath & Beyond (BBBY)

Cours: 57,41$

Haut/bas (52 semaines): 75,84$/56,72$

Bénéfices par action: 4,29$

Dividende: aucun

Les mises en chantier aux États-Unis ont progressé de 35% au cours de la dernière année pour atteindre un rythme annualisé de 872 000 logements. «Cette tendance haussière devrait se poursuivre, car il en faut 1,2 million simplement pour répondre à la demande des nouveaux ménages», dit Pierre Trottier.

BBBY est un détaillant de biens et de produits pour la maison et la rénovation qui compte 1173 magasins et 48 000 employés. L'entreprise possède un bilan très solide, réalise un rendement sur l'avoir des actionnaires de 25%, et se négocie à 13,3 fois les bénéfices, ce qui est encore bien loin du ratio de 20 que commande Home Depot. Elle offre une façon sécuritaire d'investir dans le commerce de détail.

La reprise du marché immobilier a permis aux constructeurs de s'apprécier fortement au cours de la dernière année. «D'autres titres, dont BBBY qui n'a pas encore vraiment réagi, pourraient maintenant bénéficier de cette embellie», dit le gestionnaire.

Freeport-McMoran Copper & Gold (FCX)

Cours: 39,07$

Haut/bas (52 semaines): 48,96$/31,08$

Bénéfices par action: 3,08$

Dividende: 3,3%

Plus grand producteur de cuivre et de molybdène au monde, en plus d'être un important producteur d'or, FCX offre une occasion intéressante aux investisseurs qui croient toujours à la force de l'économie chinoise. La croissance actuelle de 7,5% du produit intérieur brut (PIB) chinois est inférieure au 10-12% à laquelle nous avions été habitués, mais comme elle est mesurée à partir d'une base plus élevée, elle constitue une source de demande encore très élevée pour les matières premières. «De plus, le changement de leadership en Chine entraînera des actions concrètes afin de stimuler l'économie», dit Pierre Trottier.

Grâce à un bilan très solide, des projets de croissance importants, une équipe de gestion d'envergure avec en tête Richard Adkerson et Jim Bob Moffet, de grandes réserves de cuivre, et des coûts de production très faibles, FCX est une des mieux placées pour répondre à cette demande. «Et le rendement du dividende de 3,3% est très intéressant», ajoute le gestionnaire.

Deere & Co (DE)

Cours: 85,47$

Haut/bas (52 semaines): 89,70$/69,51$

Bénéfices par action: 7,57$

Dividende: 2,15%

La population mondiale continuant de croître et la prospérité des économies émergentes font que la demande pour la nourriture ne cesse d'augmenter. Comme les prix des denrées sont élevés, les agriculteurs peuvent se permettre d'acheter de nouveaux équipements afin d'augmenter leur productivité. Ajouter à cela la reprise du secteur de la construction qui entraîne un renouvellement de l'équipement, et vous avez toutes les conditions réunies pour permettre à DE de prospérer, croit Pierre Trottier.

DE est le plus gros manufacturier d'équipement agricole au monde. L'entreprise manufacture également une large gamme d'équipements industriels pour les secteurs de la construction et forestier, ainsi que de nombreux équipements destinés aux consommateurs, tels tracteurs et tondeuses de toutes sortes.

Valero Energy Corp (VLO)

Cours: 29,03$

Haut/bas (52 semaines): 34,35$/19,12$

Bénéfices par action: 2,91$

Dividende: 2,4%

L'entreprise de San Antonio, au Texas, est le plus gros raffineur de pétrole indépendant aux États-Unis. Grâce à un écart de prix important entre le Brent et le West Texas Intermediate dont elle s'approvisionne, l'entreprise profite d'une marge bénéficiaire élevée.

Mais aussi, elle possède un réseau de 6800 détaillants. Les investisseurs et les analystes ont tendance à traiter VLO surtout comme un raffineur et à ignorer la valeur de cette activité dont elle pourrait éventuellement se délester au profit de ses actionnaires, explique M. Trottier. Déjà, ceux-ci reçoivent un dividende de 2,4% qui devrait augmenter, selon le gestionnaire.

--------------

Notre spécialiste

Pierre Trottier

Gestionnaire du Fonds actions américaines de l'Industrielle Alliance

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer