Wall Street termine en baisse

La Bourse de New York a clôturé en baisse lundi, les investisseurs reprenant... (PHOTO ARCHIVES ASSOCIATED PRESS)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

La Bourse de New York a clôturé en baisse lundi, les investisseurs reprenant leur souffle après une semaine marquée par de nombreux records, en attendant les résultats de plusieurs banques cette semaine : le Dow Jones a perdu 0,06 %, le NASDAQ 0,16 % et le S&P 500 0,18 %.

Selon les résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a cédé 12,60 points à 22 761,07 points, le NASDAQ, à forte coloration technologique, 10,45 points à 6579,73 points et l'indice élargi S&P 500 4,60 points à 2544,73 points.

Le NASDAQ a interrompu lundi sa course aux records après six clôtures consécutives à un plus haut historique.

« La progression que l'on a connue sur les indices la semaine dernière a défié tous les superlatifs. Il semble qu'il était temps pour une pause », a commenté Hugh Johnson de Hugh Johnson Advisors.

La semaine dernière, le Dow Jones avait progressé de 1,62 %, le S&P 500 de 1,18 % et le NASDAQ de 1,45 %, les trois indices enchaînant ensemble les records de manière ininterrompue entre lundi et jeudi.

Les volumes échangés ont été nettement en baisse lundi selon M. Johnson, de nombreux acteurs du marché étant absents en raison d'une journée semi-fériée observée aux États-Unis commémorant l'arrivée de Christophe Colomb en Amérique en octobre 1492.

L'attentisme semblait également de mise à quelques jours de la publication des résultats du troisième trimestre pour plusieurs banques américaines.

Citigroup et JPMorgan ouvriront le bal jeudi avant Bank of America et Wells Fargo vendredi.

Signe de l'attentisme des investisseurs, les valeurs financières au sein de l'indice S&P ont été sous pression, terminant en baisse de 0,37 %.

« Il s'agit d'une semaine importante pour les valeurs financières. Les investisseurs se mettent sans doute un peu de côté aujourd'hui pour mieux les apprécier », a jugé M. Johnson.

Tesla souffre

« À moins d'une surprise, les résultats devraient redonner une impulsion haussière au marché. On peut raisonnablement être optimiste compte tenu des indicateurs macroéconomiques prometteurs publiés ces derniers jours », a estimé M. Volokhine.

La semaine dernière a été marquée par la publication d'indicateurs favorables dans les secteurs industriels et manufacturiers notamment, liés aux dépenses de reconstruction après les ouragans.

Le marché obligataire avançait, les échanges étant très fortement réduits en raison du Columbus Day : le rendement des bons du Trésor à 10 ans a reculé à 2,354 %, contre 2,367 % vendredi soir, et celui à 30 ans s'est établi à 2,900 %, contre 2,901 % vendredi.

Sur le front des valeurs, General Electric a perdu 3,94 % à 23,43 dollars après l'annonce d'une réorganisation de son équipe dirigeante et l'entrée au conseil d'administration d'un des proches du très influent financier américain Nelson Peltz.

Tesla a abandonné 3,91 % à 342,94 dollars après l'annonce vendredi du report de la présentation de son camion électrique, suscitant des interrogations sur l'avancée de la production de son véhicule de milieu de gamme, Model 3.

Ferrari, qui fêtait en grande pompe son 70e anniversaire à Wall Street lundi, a pris sur sa cotation new-yorkaise 1,98 % à 114,83 dollars.

Walmart a gagné 1,94 % à 80,53 dollars après l'annonce d'un projet de réduction du temps d'attente lors du retour des marchandises appelé Mobile Express Returns.




publicité

publicité

publicité

publicité

la liste:3762:liste;la boite:318296:box

À lire sur La Presse Affaires

Précédent |

publicité

image title
Fermer