Janet Yellen relance la Bourse de New York

Pour expliquer la bonne disposition de la Bourse... (AP)

Agrandir

Pour expliquer la bonne disposition de la Bourse de New York, Bill Lynch de Hinsdale Associates a mis en avant le fait que Janet Yellen «mette l'accent sur le terme graduel» que ce soit pour la hausse des taux ou pour la réduction du portefeuille d'actifs de la banque centrale américaine.

AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York, Toronto

Wall Street a terminé en nette hausse mercredi, portée par des propos rassurants de la présidente de la Réserve fédérale (Fed) Janet Yellen: le Dow Jones a battu un record après une progression de 0,6% et le Nasdaq a pris 1,1%.

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones  a gagné 123,07 points à 21 532,14 points, un sommet en clôture, et le Nasdaq, à forte coloration technologique, 67,87 points à 6261,17 points.

L'indice élargi S&P 500 a avancé de 17,72 points, soit 0,73%, à 2443,25 points.

Pour expliquer la bonne disposition de la Bourse de New York, Bill Lynch de Hinsdale Associates a mis en avant le fait que Janet Yellen «mette l'accent sur le terme graduel» que ce soit pour la hausse des taux ou pour la réduction du portefeuille d'actifs de la banque centrale américaine.

Lors de son audition biannuelle devant une commission de la Chambre des représentants, qu'elle poursuit jeudi au Sénat, Mme Yellen a ajouté qu'à terme le niveau des taux directeurs de la Fed, actuellement entre 1% et 1,25%, ne devrait «pas être beaucoup plus élevé».

Mme Yellen «ne s'écarte pas du script, il n'y a pas de surprise», a estimé Peter Cardillo de First Standard Financial.

Les responsables de la politique monétaire américaine «vont probablement commencer en septembre à réduire» l'immense portefeuille d'actifs accumulés par la Fed au cours de la crise financière, et «les taux vont continuer à remonter progressivement sans toutefois atteindre un niveau considéré comme normal», a-t-il avancé. «On reste dans la prudence», a ajouté M. Cardillo.

Pour Bill Lynch la meilleure performance du Nasdaq, s'expliquait par le fait que les valeurs technologiques, souvent qualifiées de valeurs de croissance, profitent plus des taux bas que d'autres secteurs.

L'indice regroupant les valeurs technologiques au sein du S&P 500 a pris la tête du marché et a avancé de 1,3%.

À l'inverse, les valeurs financières ont été à la traîne, prenant seulement 0,1% selon l'indice S&P qui leur est dédié.

Parmi les valeurs, Dow Chemical (+2,7%) a franchi un nouveau pas vers sa fusion avec DuPont (+2,8%), en annonçant mardi après la clôture la vente d'une partie de ses activités brésiliennes au chinois Citic pour 1,1 milliard US.

Le titre de Twitter a pris 3,3%. Le site de microblogue a annoncé mardi la nomination de Ned Seagal, passé notamment par la banque Goldman Sachs, au poste de directeur financier.

Le dollar canadien s'est envolé  à un sommet de près d'un an, après que la Banque du Canada a annoncé la première hausse de son taux d'intérêt directeur en près de sept ans.

Le huard s'est négocié à un cours moyen de 78,16 cents US, en hausse de 0,76 cent US par rapport à son cours moyen de la veille. Il avait clôturé au-dessus de la barre des 78 cents US pour la dernière fois en août 2016.

La Banque du Canada a annoncé mercredi qu'elle haussait son taux d'intérêt directeur d'un quart de point de pourcentage pour le porter à 0,75%.

De son côté, l'indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto a clôturé relativement stable, cédant 5,15 points à 15 143,99 points, après avoir pris plus de 100 points plus tôt dans la séance. Les secteurs des biens de consommation de base et de l'immobilier ont affiché des gains, mais les pertes du secteur des matériaux ont eu le dessus.

À la Bourse des matières premières de New York, le prix du pétrole brut a pris 45 cents US à 45,49 $ US le baril, tandis que celui du lingot d'or a avancé de 4,40 $ US à 1219,10 $ US l'once. Le cours du cuivre a gagné 1 cent US à 2,68 $ US la livre.

- Avec La Presse canadienne




publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer