Les marchés conservent leur élan

Wall Street a gardé sa bonne disposition du... (Photo REUTERS)

Agrandir

Wall Street a gardé sa bonne disposition du début d'année après la publication d'un compte-rendu attendu mais finalement sans grande surprise sur la dernière réunion de la Réserve fédérale (Fed): le Dow Jones a pris 0,30% et le Nasdaq 0,88%.

Photo REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse canadienne
Agence France-Presse
Toronto et New York

Le dollar canadien a bondi face au billet vert américain, mercredi, tandis que les marchés boursiers ont poursuivi leur progression.

Le huard s'est apprécié de 0,70 cent US à 75,14 cents US, pendant que plusieurs autres devises marquaient des points vis-à-vis du dollar américain.

À la Bourse de Toronto, l'indice composé S&P/TSX a grimpé pour une deuxième séance de suite, s'emparant de 113,72 points à 15 516,75 points.

Wall Street a aussi monté, gardant sa bonne disposition du début d'année après la publication d'un compte-rendu attendu mais finalement sans grande surprise sur la dernière réunion de la Réserve fédérale (Fed): le Dow Jones a pris 0,30% et le Nasdaq 0,88%.

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a gagné 60,40 points à 19 942,16 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 47,92 points à 5477,00 points. L'indice élargi S&P 500 a avancé de 12,92 points, soit 0,57%, à 2270,75 points.

«La Bourse attendait les minutes de la Fed... Mais on n'a pas appris grand-chose d'inattendu», a résumé Sam Stovall, de CFRA.

Sur le plan de l'actualité économique américaine, la journée a été principalement marquée par la publication à la mi-séance de ce document, un compte-rendu de la réunion de décembre de la banque centrale américaine.

Ces minutes montrent que la Fed, qui avait alors décidé de remonter ses taux pour la première fois depuis un an, envisage de poursuivre ce resserrement à un rythme plus rapide que prévu, mais les investisseurs américains apparaissent de toute manière résignés de longue date à une telle perspective.

En conséquence, «la Bourse continue à monter à l'approche de la cérémonie d'investiture du 20 janvier», a commenté M. Stovall.

Cette date marquera l'entrée en fonction du nouveau président, le républicain Donald Trump, dont l'élection inattendue a déclenché en novembre une flambée de Wall Street à de multiples records malgré le flou persistant sur son programme économique.

«On dirait juste que le sentiment reste optimiste en ce début d'année et que les investisseurs croient à un renforcement de l'économie», a assuré Bill Lynch, de Hinsdale Associates.

«Ce qui était le plus notable ce matin, c'était les chiffres sur les ventes automobiles: ils étaient meilleurs que prévu pour Ford, General Motors (GM) comme Fiat Chrysler (FCA)», a-t-il précisé. «Avec de bons chiffres hier sur l'industrie, cela semble présager d'une accélération de l'économie.»

GM, notamment, a vu ses ventes augmenter plus que prévu et son action a bondi de 5,52% à 37,09 dollars. Celles de Ford ont moins nettement progressé, mais là aussi plus qu'attendu, et le titre a pris 4,61% à 13,17 dollars.

L'action de FCA est un peu restée à la traîne, progressant de 1,36% à 9,68 dollars, ses ventes ayant nettement baissé même si elles se sont inscrites un peu au-dessus des attentes.

Hors de ce trio de tête, le constructeur de voitures électriques Tesla a gagné 4,61% à 226,99 dollars, grâce à une forte hausse de sa production en 2016 même s'il a raté ses objectifs de vente au 4e trimestre. Tesla a également annoncé mercredi l'entrée en production de son usine géante de batteries dans le Nevada.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer