Le TSX et Wall Street en hausse

La Bourse de Toronto a clôturé lundi sur un modeste gain, les investisseurs... (Photo Richard Drew, AP)

Agrandir

Photo Richard Drew, AP

Malcolm Morrison
La Presse Canadienne
Toronto

La Bourse de Toronto a clôturé lundi sur un modeste gain, les investisseurs semblant moins enclins à s'aventurer sur le marché à la suite des nouveaux signes de malaise économique mondial qui ont fait chuter les marchés boursiers la semaine dernière.

L'indice composé S&P/TSX a gagné 25,13 points et terminé la séance à 12 090,68 points une hausse attribuable aux gains du secteur aurifère. Ce groupe avait cédé plus de 10 pour cent la semaine dernière.

Le dollar canadien s'est apprécié de 0,02 cent US à 97,46 cents US.

Les principaux indices américains ont terminé la journée sur une note mitigée à la suite de la publication de données démontrant que l'activité de revente de maisons avait reculé au mois de mars par rapport au mois de février. Les ventes de maisons précédemment occupées ont malgré tout avancé de 10,3 pour cent en mars par rapport à l'an dernier.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a gagné 19,66 points à 14 567,17 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq s'est emparé de 27,5 points à 3233,55 points et que l'indice élargi S&P 500 a avancé de 7,25 points à 1562,5 points.

Les pertes substantielles des marchés des ressources naturelles ont nui à la Bourse de Toronto la semaine dernière, l'entraînant en territoire négatif par rapport au début de l'année. Les marchés se sont notamment affaiblis après la publication de données témoignant d'un ralentissement de l'économie chinoise et la publication de prévisions du Fonds monétaire international, qui a observé une détérioration de la croissance économique mondiale.

L'indice phare du parquet torontois a reculé de 2,2 pour cent sur l'ensemble de la semaine dernière et affiche un rendement négatif d'environ trois pour cent par rapport au début de l'année.

Aux États-Unis, le dévoilement de résultats corporatifs décevants a donné aux marchés leur plus faible semaine de 2013 jusqu'à maintenant. Le Dow Jones a rendu 2,13 pour cent, mais il affiche malgré tout une hausse de 11 pour cent depuis le 1er janvier.

À Toronto, le secteur aurifère a progressé lundi d'environ deux pour cent, le cours du lingot d'or ayant gagné 25,60 $ US à 1421,20 $ US l'once à la Bourse des matières premières de New York. Le prix de l'or a plongé la semaine dernière à son plus faible niveau en plus de deux ans, dégringolant de sept pour cent.

Le métal jaune a toujours été un refuge de choix pour se protéger de l'inflation, mais les plus récentes données à ce sujet laissent croire que les prix à la consommation ne seront pas une source d'inquiétude avant un bon moment. L'action de Goldcorp (TSX:G) s'est améliorée de 73 cents à 29,32 $.

Le secteur de l'énergie a aussi progressé lundi, affichant un gain de 1,2 pour cent. Le cours du pétrole brut, qui avait cédé trois pour cent la semaine dernière, s'est emparé de 75 cents US à 88,76 $ US le baril. L'action de Canadian Natural Resources (TSX:CNQ) a pris 45 cents à 29,90 $.

Le secteur des métaux de base a pris 0,25 pour cent, le cours du cuivre ayant continué de se maintenir autour de son niveau plancher des 18 derniers mois. Ce métal, souvent considéré comme un baromètre économique en soi en raison de son utilisation dans un très grand nombre d'industries, a chuté de deux cents à 3,13 $ US la livre, après avoir connu une glissade de six pour cent la semaine dernière. Le titre de Teck Resources (TSX:TCK.B) a avancé de 80 cents à 26,01 $.

La Bourse de croissance TSXV a progressé de 5,28 points à 944,35 points.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer